La Tunisie a terminé la clôture à sa frontière avec la Libye

La Tunisie a achevé la construction d’une barrière de 200 kilomètres le long de sa frontière avec la Libye, destinée à empêcher l’entrée d’islamistes sur son territoire, et installera sous peu des systèmes de surveillance électronique, a annoncé samedi le ministre de la Défense Farhat Hachani.

La Tunisie a achevé la construction d’une barrière de 200 kilomètres le long de sa frontière avec la Libye, destinée à empêcher l’entrée d’islamistes sur son territoire, et installera sous peu des systèmes de surveillance électronique, a annoncé samedi le ministre de la Défense Farhat Hachani.

Ads

Selon les autorités tunisiennes, les islamistes, qui ont mené deux attentats meurtriers l’an dernier en Tunisie, contre le musée du Bardo à Tunis et contre un hôtel à Sousse, s’étaient entraînés dans des camps en Libye.

Des formateurs militaires américains et européens vont former les forces armées tunisiennes à l’amélioration de la surveillance électronique avec des caméras et des radars, a déclaré le ministre à la presse lors d’une visite organisée à la frontière.

Plus de 3.000 Tunisiens ont quitté leur pays pour aller combattre aux côtés de Daech et d’autres groupes djihadistes en Syrie et en Irak. Selon le ministre de a Défense, beaucoup sont maintenant rentrés en Afrique du Nord pour rejoindre Daech en Libye. Daech y contrôle notamment la ville de Syrte, sur la côte méditerranéenne.