vendredi, décembre 4, 2020

Bourse de New York: Prises de bénéfice et regain de prudence à Wall Street

Dans la même catégorie

Etats-Unis: Les créations d’emplois déçoivent, le taux de chômage baisse

Les créations d’emplois aux Etats-Unis sont tombées en novembre à leur plus bas niveau en six mois sur fond...

Les Bourses européennes ont terminé en hausse, Les espoirs de relance aux USA reprennent l’avantage

Les Bourses européennes ont terminé en hausse vendredi, les chiffres inférieurs aux attentes de l’emploi aux Etats-Uni ayant renforcé...

L’Opep+ se rapproche d’un compromis sur sa production pétrolière

Les discussions entre l’Opep et la Russie, qui s’étaient interrompues lundi sur un constat d’échec, se sont rapprochées d’un...

Les principales Bourses européennes reculent prudemment malgré le vaccin Pfizer/BioNTech

Les principales Bourses européennes évoluent en léger repli mercredi, les records inscrits à Wall Street incitant une partie des...

L’OCDE prévoit une amélioration des perspectives économiques mondiales

Les perspectives de l’économie mondiale s’éclaircissent dans un contexte marqué par l’arrivée attendue des premiers vaccins contre le coronavirus...

La Bourse de New York a ouvert dans le rouge mardi, rattrapée par des prises de bénéfices après les records la veille et par un regain de prudence face à la dégradation de la situation sanitaire aux Etats-Unis.

Quelques minutes après l’ouverture, l’indice Dow Jones perd 349,25 points, soit 1,17%, à 29.601,19 points et le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 0,76% à 3.599,19 points.

Le Nasdaq Composite perdait 0,09% à 11.912,81 points à l’ouverture.

Lundi, les investisseurs ont salué les annonces prometteuses de Moderna sur son vaccin expérimental contre le COVID-19 en portant le Dow Jones et le S&P-500 à des plus hauts en clôture.

Mais face à la propagation de coronavirus qui a contraint plusieurs Etats américains, du New Jersey à la Californie, à prendre de nouvelles mesures sanitaires, les acteurs du marché font preuve de prudence et prennent leurs bénéfices.

“La situation est conflictuelle pour le marché entre l’orientation à court terme de l’économie, troublée par les cas très élevés de COVID-19 et le plus long terme avec les vaccins qui pourraient mettre fin aux restrictions sanitaires”, a déclaré Rick Meckler chez Cherry Lane Investments.

En macro-économie, les ventes au détail aux Etats-Unis ont moins augmenté que prévu en octobre (+0,3%) du fait de la pandémie et de la baisse de revenus des ménages avec la fin du soutien budgétaire du gouvernement.

L’action Tesla s’octroie 12,92% après l’annonce de l’entrée prochaine du constructeur de véhicules électriques dans l’indice S&P-500.

Amazon gagne 1,20%, le géant du commerce en ligne ayant lancé ce mardi une offre de pharmacie en ligne pour la livraison de médicaments sur ordonnance aux États-Unis. Les grandes enseignes de “drugstores” Walgreens et CVS perdent respectivement 8,88% et 7,65%.

Walmart cède 1,80% et Home Depot 3,19% après la publication de leurs résultats du troisième trimestre.

Articles récents

L’Union européenne approuve le budget 2021 mais attend un geste de Varsovie et Budapest

Les Etats membres de l’Union européenne et le Parlement européen ont approuvé vendredi le projet de budget du bloc...

Etats-Unis: Les créations d’emplois déçoivent, le taux de chômage baisse

Les créations d’emplois aux Etats-Unis sont tombées en novembre à leur plus bas niveau en six mois sur fond de reprise de l’épidémie de...

Les Bourses européennes ont terminé en hausse, Les espoirs de relance aux USA reprennent l’avantage

Les Bourses européennes ont terminé en hausse vendredi, les chiffres inférieurs aux attentes de l’emploi aux Etats-Uni ayant renforcé les attentes de nouvelles mesures...

INS – Enquête : 37,2% des entreprises tunisiennes risquent de fermer définitivement dans les conditions actuelles

37,2% des entreprises tunisiennes exerçant pendant le 3ème trimestre 2020, ont déclaré être confrontées au risque de fermer définitivement, dans les conditions actuelles, c'est...

L’Opep+ relève sa production de 500.000 bpj à partir de janvier

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, désignés sous le nom d’Opep+, ont accepté d’augmenter leur production de pétrole de 500.000 barils...

Dans la même catégorie