lundi, mars 1, 2021

Bourse de New York: Wall Street monte toujours, le Dow dans le vert sur 2020

Dans la même catégorie

La pandémie de Covid-19 rend l’exercice de prévision économique particulièrement difficile, et ce, pour deux raisons au moins

Tout d’abord, la qualité des prévisions – soit l’erreur de prévision observée – dépend très fortement des hypothèses relatives...

Wall Street: La Bourse de New York ouvre dans le désordre, pause sur les rendements

La Bourse de New York évolue en ordre dispersé vendredi dans les premiers échanges au lendemain d'une forte baisse...

USA: Rebond des dépenses de consommation en janvier

Les dépenses de consommation des ménages aux États-Unis ont fortement rebondi en janvier, grâce à des aides financières accordées...

USA: Net recul des inscriptions hebdomadaires au chômage à 730.000

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont diminué plus fortement qu'attendu aux Etats-Unis la semaine dernière, à 730.000 contre 841.000...

Merck annonce le rachat de Pandion Therapeutics pour 1,85 milliard de dollars

Merck a annoncé jeudi son intention d'acheter la société pharmaceutique Pandion Therapeutics pour environ 1,85 milliard de dollars (1,51...

La Bourse de New York a fini en hausse vendredi, la septième progression d’affilée pour l’indice Standard & Poor’s 500, soutenu par les valeurs technologiques mais aussi par des indicateurs économiques encourageants.

L’indice Dow Jones a gagné 161,6 points, soit 0,57%, à 28.653,87. Ce gain lui permet d’afficher désormais une performance 2020 positive (+0,4%), ce qui ne lui était plus arrivé depuis le 24 février.

Le Standard & Poor’s 500, plus large, a pris 23,46 points, soit 0,67%, à 3.508,01 après avoir franchi les 3.500 points pour la première fois et inscrit un record à 3.509,23. Avec désormais six records de clôture d’affilée, le S&P-500 s’achemine vers son meilleur mois d’août depuis 34 ans avec une progression de plus de 7,2%.

Le Nasdaq Composite, quant à lui, a progressé de 70,30 points, soit 0,6%, à 11.695,63, un nouveau plus haut historique de clôture.

La hausse s’est amplifiée en fin de séance après des déclarations d’un proche conseiller de Donald Trump selon lesquelles le président est disposé à signer un plan de relance de 1.300 milliards de dollars, ce qui constitue un pas en direction des démocrates du Congrès.

L’indice S&P des valeurs technologiques a avancé de 0,96% sur la journée, portant à plus de 34% sa progression depuis le 1er janvier.

“Les technologiques continuent de mener mais le fait que le Dow soit désormais dans le vert sur l’année est encourageant donc d’autres compartiments commencent à remonter en essayant de rattraper leur retard”, commente Ryan Detrick, stratège senior de LPL Financial. “Mais la ‘tech’ reste le vrai champion.”

Les indicateurs économiques du jour, à commencer par la hausse plus forte qu’attendu des dépenses de consommation des ménages en juillet, ont aussi contribué à la progression des cours.

La plus forte hausse sectorielle du jour est pour le compartiment de l’énergie, qui s’est adjugé 1,85%, les dégâts causés par l’ouragan Laura aux installations pétrolières du Texas et de Louisiane étant relativement limités.

Sur l’ensemble de la semaine, le Dow a gagné 2,59%, le S&P-500 3,26% et le Nasdaq 3,39%.

VALEURS
La meilleure performance de ce vendredi au sein du Dow Jones est pour Coca-Cola, qui a pris 3,32% après avoir annoncé préparer un plan de réduction des coûts incluant 4.000 départs volontaires.

United Airlines, qui a aussi dévoilé un plan d’économies, a pris 3,09%.

Mais les progressions les plus spectaculaires sont une nouvelle fois à rechercher parmi les valeurs technologiques: le spécialiste des logiciels de gestion d’entreprise Workday a ainsi bondi de 12,58% après avoir relevé sa prévision d’abonnements annuels et Dell Technologies de 6,05% après avoir battu le consensus.

Apple a cédé 0,16% avant la division par quatre du nominal de son action lundi, et Tesla, qui divisera le sien par cinq, a perdu 1,13%.

Articles récents

Zone-euro: pic de trois ans pour la croissance manufacturière en février

La croissance de l'activité manufacturière dans la zone euro a atteint un pic de trois ans en février grâce...

A lire également