mercredi, septembre 30, 2020

Bourse: reprise de la cotation du titre Carthage Cement après l’échec du processus de cession de la participation de l’Etat

Dans la même catégorie

Les Bourses européennes ont fini en hausse, Wall Street en hausse

Les Bourses européennes ont fini en hausse lundi, profitant de la tendance positive à Wall Street et d’un bon...

Le baromètre tunisien plonge dans le rouge courant la semaine du 21 Septembre

Après avoir enchaîné quatre semaines consécutives dans le vert, la bourse de Tunis s’est retrouvé cette semaine dans le...

La Bourse de New York finit la semaine dans le vert grâce aux technologiques

La Bourse de New York a fini en hausse vendredi de 1,34% après l’annonce de la hausse des commandes...

Les Bourses Européennes: Le risque sanitaire plombe les actions de la zone euro

Les principales Bourses de la zone euro ont terminé vendredi dans le rouge une semaine compliquée pour les marchés...

La valeur de Tesla perd 50 milliards de dollars malgré la promesse d’une batterie moins chère

Les investisseurs ont retranché mardi 50 milliards de dollars de la valeur marchande de Tesla malgré la promesse du...

Le Conseil du marché financier a annoncé, dans un communiqué publié le 17 janvier, la reprise de la cotation du titre Carthage Cement sur la Bourse de Tunis, suite à l’échec du processus de la cession des parts de l’Etat dans la société.

Al Karama Holding, la société qui gère les entreprises confisquées par l’Etat tunisien au clan de l’ex-président Ben Ali, a annoncé le 16 janvier que l’appel d’offres relatif à la cession d’une participation de 50,52% dans Carthage Cement est infructueux.

«A la date du 7 décembre 2018 les candidats n’étaient pas en mesure de présenter une offre financière d’acquisition en dépit de l’intérêt certain manifesté par la majorité des candidats pour cette opération.», a souligné Al Karama Holding, indiquant cependant que certains investisseurs ont réitéré leur intérêt persistant pour l’opération moyennant l’amélioration de certaines conditions.

Pour rappel, cinq candidats, dont les groupes Omnium des Industries et de la Promotion (Maroc) et Cementos Portland Valderrivas (Espagne), avaient été pré-qualifiés pour la phase finale du processus de cession des parts de l’Etat dans Carthage Cement.

Fondée en 2008 et introduite à la Bourse de Tunis en 2010, Carthage Cement a été confisquée à Belhassan Trabelsi, gendre de l’ex-président Zine el-Abidine Ben Ali, au lendemain de la révolution de 2011.

Cette cimenterie occupe le 2ème rang en Tunisie avec une part de marché de 15 %, derrière la Société de ciments d’Enfidha.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Les Bourses européennes prudentes après le choc Trump-Biden

Les principales Bourses européennes évoluent sans tendance claire mercredi en début de séance, les investisseurs réagissant avec prudence à...

CCITJ : « Aucune entreprise japonaise n’a l’intention de quitter la Tunisie »

Aucune entreprise japonaise n’a l’intention de quitter la Tunisie en dépit des difficultés, a indiqué à l’Agence TAP, le président de la Chambre de...

FIPA-Tunisia, la Harvard Foreign Policy Initiative et la Tunis Business School signent un accord de Partenariat

Dans le cadre des actions de diversification des sources d'IDE et de l'ouverture sur de nouveaux pays d'origine des investissements extérieurs, FIPA Tunisia a...

La Bourse de New York en pause avant le premier débat Trump-Biden

La Bourse de New York a ouvert quasiment à l’équilibre mardi, les investisseurs préférant rester prudents quelques heures avant le premier débat entre Donald...

USA – Robert Kaplan: Des taux d’intérêt à zéro ont un coût

La banque centrale américaine devrait maintenir ses taux à quasiment zéro jusqu’à ce que l’économie soit de nouveau sur la bonne voie, probablement d’ici...

Dans la même catégorie