Bourses européennes: L’Europe en hausse, espoirs sur la relance, les PMI « flash » en soutien

Les principales Bourses européennes progressent mercredi en début de séance à la faveur des espoirs d’un soutien budgétaire et monétaire à l’économie américaine et après des indicateurs supérieurs aux attentes sur l’activité du secteur privé en Europe.

À Paris, l’indice CAC 40 gagne 0,89% à 5.579,62 points vers 09h13 GMT. À Francfort, le Dax prend 1,54% et à Londres, le FTSE s’octroie 1,26%.

L’indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 0,99%, le FTSEurofirst 300 de 0,89% et le Stoxx 600 de 0,87%.

Les places boursières ont accentué leurs gains après la publication des premiers résultats, supérieurs aux attentes, des enquêtes mensuelles d’IHS Markit auprès des directeurs d’achats (PMI) du secteur privé en France, en Allemagne et en zone euro.

La tendance de fond reste soutenue par les espoirs sur le déploiement rapide des vaccins contre le coronavirus susceptible d’ouvrir la voie à un redressement de l’économie mondiale. Le vaccin développé par Moderna a franchi mardi une étape importante pour obtenir cette semaine le feu vert des autorités américaines à son déploiement. Celui produit par Pfizer et BioNTech a été administré lundi à de premiers volontaires aux Etats-Unis.

Les investisseurs sont également dans l’attente de mesures de soutien monétaire et budgétaire aux Etats-Unis et veulent croire à la capacité des élus du Congrès américain à mettre leurs divergences de côté pour l’adoption d’un plan de relance.

Le chef de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, a évoqué des progrès dans les discussions et s’est dit “optimiste” sur un accord prochain.

Les investisseurs seront particulièrement attentifs aux annonces de la Réserve fédérale, attendues pour 19h00 GMT, avec la traditionnelle conférence de presse de son président, Jerome Powell, 30 minutes plus tard.

Si la banque centrale américaine devrait maintenir son taux d’intérêt directeur et laisser clairement entendre qu’il ne remontera pas avant 2023, de nombreux économistes et analystes s’attendent parallèlement à ce qu’elle donne de nouvelles indications sur l’évolution à venir de ses programmes d’achats de titres.

VALEURS
L’ensemble des indices sectoriels profitent du sentiment positif des marchés. L’indice Stoxx de l’automobile gagne 1,98%, celui de l’assurance 1,71% et de l’énergie 1,3%.

Le compartiment des banques avance de seulement 0,38% malgré la décision de la Banque centrale européenne de laisser les banques verser des dividendes limités ou procéder à des rachats d’actions si elles disposent de suffisamment de fonds propres, levant ainsi en partie l’interdiction totale qui frappait ces opérations depuis le début de la crise du coronavirus.

Aux valeurs individuelles, Altice Europe se détache avec un bond de 23,3%, à un plus haut de dix mois, après l’offre d’achat améliorée de Next Private, la holding personnelle de l’homme d’affaires Patrick Drahi, qui a emporté le soutien de plusieurs de ses actionnaires.

A WALL STREET
Les futures à Wall Street évoluent en hausse après la clôture nettement positive de la veille. La Bourse de New York a été soutenue par l’optimisme quant à un nouveau plan de soutien à l’économie américaine et à de nouveaux signaux que pourrait adresser la Réserve fédérale.

Les informations sur une possible augmentation de 30% de la production d’iPhone au premier semestre 2021 ont par ailleurs dopé le cours de l’action Apple (+5%), ce qui a bénéficié aux trois principaux indices new-yorkais.

L’indice Dow Jones a gagné 1,13% à 30.199,31 points. Le S&P-500 a pris 1,31%, à 3.695,12 points et le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 1,24% à 12.594,84 points.

EN ASIE
La Bourse de Tokyo a terminé en hausse de 0,26% dans la foulée de Wall Street et les entreprises liées à Apple ont surperformé après une information selon laquelle le fabricant d’iPhone prévoit d’augmenter sa production.

Les Bourses chinoises ont fini en légère hausse, portées par l’optimisme entourant l’état de santé de la deuxième économie mondiale.

Le CSI 300 des grandes capitalisations de Chine continentale a progressé de 0,18%.

TAUX
Les rendements des emprunts d’Etat de la zone euro montent après les PMI “flash” français et allemand: celui du Bund à dix ans prend près de deux points de base, à -0,591%, et celui de l’OAT de même échéance monte d’autant, à -0,3522%.

La situation est calme pour le rendement des Treasuries à dix ans, stable à 0,9229%.

CHANGES
L’euro profite des chiffres supérieurs aux attentes des PMI européens pour s’apprécier de 0,42% à plus de 1,22 dollar, au plus haut depuis avril 2018.

Cette bonne nouvelle économique, associée aux espoirs concernant les vaccins et le plan de soutien américain, pénalise le dollar, en recul de 0,36% face à un panier de référence.

PÉTROLE
Les cours du pétrole sont en léger repli, toujours affectés par l’augmentation surprise des stocks de pétrole brut aux États-Unis et des inquiétudes quant à la demande dans un contexte de durcissement des mesures de confinement en Europe.

Selon l’American Petroleum Institute (API), les stocks américains ont augmenté de 2 millions de barils la semaine dernière alors que le consensus donnait une baisse de 1,9 million.

Le Brent cède 0,18% à 50,67 dollars le baril et le brut léger américain 0,13% à 47,56 dollars.

- Advertisement -

Articles récents

A lire également