L’introduction de la société Atelier meuble intérieurs dans la bourse


La « société Atelier du Meuble Intérieurs » sera introduite en bourse à travers la mise sur le marché principal de 1521 023 actions, représentant 36% du capital soit une enveloppe globale de 7,9MDt. En effet, le groupe a été estimé à 21,9 MDt, correspondant à un prix unitaire de 5,20DT soit un P/E 2016e de 12,6x et un rendement dividende de 3,9% en 2016. Des niveaux de valorisation jugés corrects vu les bons fondamentaux de la société. En outre, il y a une différence positive des réalisations par rapport aux prévisions initiales, d’après les estimations d’atterrissage de 2016. Par conséquent, il y a une bonne marge positive pour l’exercice de l’année 2017 qui intègre une plus value de cession de 0,8MDt relative à la cession des actifs de l’usine de Béjà. Par ailleurs, le BP initial a été réalisé sur la base d’un taux de l’impôt sur les sociétés de 20% alors que selon la loi de finances 2017, ce taux a été baissé à 15% pour les sociétés qui s’introduisent en bourse et qui ouvrent au moins 30% de leur capital.

Pendant que la situation économique en Tunisie n’était pas très stable, le groupe a fait des réalisations historiques qui étaient de bonne facture. Le BP proposé est ambitieux quoique le groupe soit doté de plusieurs atouts concurrentiels lui permettant de continuer sur sa lancée et de renforcer sa part de marché. L’export et le e-commerce constitueront aussi des relais de croissance future qui lui laissent des perspectives encore prometteuses. Il faut juste souscrire à l’OPF et suivre de près le taux de réalisation des objectifs du business plan.

ANALYSE FINANCIÈRE HISTORIQUE
Bien que la situation économique en Tunisie ne soit pas des plus favorables, le groupe a affiché une croissance de 10,8 % des ventes et ce pendant la période allant de 2013 à 2016. Cette évolution a été favorisée par les efforts d’élargissement du réseau commercial, notamment l’extension du showroom de Soukra en 2013 et l’ouverture des 3 show-rooms de Sousse, Sfax et Alger en 2014. Bénéficiant d’un effet prix, l’activité a connu l’année précédente un rythme de croissance plus accéléré (+12,5%). Une performance globale louable entre autre au renforcement continu de son positionnement sur le marché local. D’ailleurs, la plus grande part des revenus provient du showroom de la Soukra (49% du CA en 2016), tandis que l’export reste encore de niveau assez faible et ne représente que 2% du CA.

Du point de vue rentabilité, le groupe est parvenu à préserver ses marges dans l’ensemble, malgré une forte dépréciation du dinar surtout que la majorité des achats de matières premières est importée. La marge brute s’est établie à 48% en moyenne sur les quatre dernières années. La marge d’EBITDA s’est située à une moyenne de 16,4% entre 2013 et 2015. Mais en 2016, et sous l’effet prix, elle s’est démarquée par une progression notable à 19%, contre 16% prévus initialement dans le BP. Entre 2013 et 2015, le bénéfice net a été quasiment stable sous le poids des charges de structure relatives aux ouvertures des showrooms et l’extension de celui de La Soukra. En 2016, le résultat net estimé devrait dépasser les 1,4 MDt prévus pour se situer à 1,7 MDt, soit un taux de marge nette de 10,7%.

Concernant la structure financière, la Société Atelier du Meuble Intérieurs affiche de bons fondamentaux. Avec un cycle d’exploitation maitrisé et un BFR moyen de 16,7% du CA, l’activité est génératrice de trésorerie permettant de financer les investissements par ses propres ressources et d’assurer une bonne rémunération du capital, c’est-à-dire un payout moyen de l’ordre de 60% sur les trois derniers exercices. Ainsi la structure bilancielle, fait apparaitre un endettement net négatif –0,5MDT à fin 2015 et dégage une rentabilité financière satisfaisante (ROE) de 14%.

EVOLUTION DE L’ACTIVITÉ SUR LA PÉRIODE PRÉVISIONNELLE
Sur la période à venir, l’orientation principale du groupe sera l’accroissement de la capacité de production et de stockage afin de mieux répondre aux demandes du marché et d’optimiser ses coûts d’achats. Pour ce faire, le groupe investira une enveloppe de 5 MDt environ qui servira principalement à l’acquisition d’une nouvelle usine de 3 200 m2 dans un terrain mitoyen à l’usine actuelle de la Marsa. Par ailleurs, celle de Béja sera cédée, en 2017, et son activité va être intégrée au sein de la société mère. Les cash flow du groupe financeront une partie de cet investissement et le reste sera parachevé par un crédit bancaire de 2,5 MDt. Grâce à ces investissements, le groupe prévoit une croissance annuelle du chiffre d’affaires de 11,3% pour atteindre 24,4 MDt à l’horizon de 2020.
Un site e-commerce sera également lancé afin d’augmenter la croissance des ventes et de s’adapter avec flexibilité aux besoins de la clientèle. Ces investissements seront principalement financés par fonds propres.

Bénéficiant d’une optimisation de la politique d’achat et d’un effet prix le taux de la marge brute avoisinerait les 49,4% en 2020. Au cours de cette même année et sous l’effet des économies d’échelle grâce à l’accroissement de la capacité de production et du rapprochement de l’usine par rapport aux lieux de vente, la marge d’EBITDA atteindrait les 21,7%. Cette plus-value au niveau de l’EBITDA conjuguée à une baisse des charges de structure contribueront à une nette amélioration de la capacité bénéficiaire du groupe qui verra ses bénéfices doubler entre 2016 et 2020 pour atteindre 3,6 MDt.
Pour rappel, les estimations de l’année 2016 ont dépassé les prévisions initiales du BP (+4% au niveau du CA; +12% au niveau de l’EBITDA et +30% au niveau du RN). Ce qui laisse une marge confortable pour les réalisations de 2017.

BUSINESS PLAN DU GROUPE SUR LA PÉRIODE 2016-2020

CARACTÉRISTIQUES DE L’OPÉRATION ET RÉPARTITION DE L’OFFRE :
L’introduction de la Société Atelier Meuble Intérieurs au marché principal de la cote de la bourse s’effectuera par la mise sur le marché de 964 017 actions dans le cadre d’un placement global auprès d’institutionnels, représentant 63,38% de l’offre globale, 76,01% de l’offre au public et 22,88% du capital social de la société, 252 801 actions dans le cadre d’un placement privé représentant 6% du capital, 304 205 actions dans le cadre d’une Offre à Prix Ferme (OPF) représentant 20% de l’offre globale, 23,99% de l’offre au public et 7,22% du capital.

Avec MAC SA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici