vendredi, février 26, 2021

La Bourse de New York recule, résultats mitigés, doutes sur le plan de relance

Dans la même catégorie

Wall Street: La Bourse de New York ouvre dans le désordre, pause sur les rendements

La Bourse de New York évolue en ordre dispersé vendredi dans les premiers échanges au lendemain d'une forte baisse...

USA: Rebond des dépenses de consommation en janvier

Les dépenses de consommation des ménages aux États-Unis ont fortement rebondi en janvier, grâce à des aides financières accordées...

USA: Net recul des inscriptions hebdomadaires au chômage à 730.000

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont diminué plus fortement qu'attendu aux Etats-Unis la semaine dernière, à 730.000 contre 841.000...

Merck annonce le rachat de Pandion Therapeutics pour 1,85 milliard de dollars

Merck a annoncé jeudi son intention d'acheter la société pharmaceutique Pandion Therapeutics pour environ 1,85 milliard de dollars (1,51...

Economie / Monde: la femme toujours défavorisée par rapport à l’homme

Les pays avancent à petits pas vers une plus grande égalité entre les sexes mais, à travers le monde,...

La Bourse de New York a ouvert en légère baisse mardi, pénalisée par des résultats mitigés et des incertitudes liées à la pandémie et aux négociations au Congrès sur le plan de relance.

Quelques minutes après l’ouverture, l’indice Dow Jones perd 87,3 points, soit 0,33%, à 26 497,47 points et le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 0,11% à 3 235,86 points.

Le Nasdaq Composite cédait 0,21% à 10.514,11 points à l’ouverture.

Républicains et démocrates sont confrontés à la difficile tâche d’aplanir leurs différends sur le plan de relance à seulement quatre jours de l’expiration des indemnisations dont bénéficient des millions d’Américains au chômage.

La majorité républicaine au Sénat a présenté lundi sa version d’un plan de soutien de 1.000 milliards de dollars (850 milliards d’euros) à l’économie face à l’épidémie mais la proposition a suscité une opposition immédiate de la part des démocrates, qui jugent ce plan insuffisant, et de certains républicains, qui l’estiment à l’inverse trop coûteux.

“Le retard dans l’obtention d’un accord causera des dommages inévitables à l’économie réelle”, a déclaré Derek Halpenny chez MUFG.

Certains résultats du jour sont sanctionnés parmi lesquelles celle du poids lourd du Dow Jones, le conglomérat industriel 3M (-4,72%) qui a publié un bénéfice et un chiffre d’affaires sous les attentes, la pandémie ayant fait chuter la demande pour ses produits.

McDonald’s abandonne 1,05% après avoir annoncé des résultats trimestriels décevants en raison de la fermeture de ses restaurants pendant le confinement.

En hausse, Pfizer gagne 1,68%, le géant pharmaceutique ayant relevé ses prévisions pour 2020 après avoir fait état de résultats trimestriels meilleurs qu’attendu.

Articles récents

Les Bourses européennes ont terminé la semaine en baisse avec les craintes sur l’inflation

Les Bourses européennes ont terminé en baisse vendredi, la récente envolée des rendements obligataires, déclenchée par les inquiétudes concernant...

A lire également