Modern Leasing affiche au terme du premier semestre de l’année en cours, des réalisations satisfaisantes.

À l’issue du premier semestre 2018, la compagnie a vu ses approbations reculer de 31,1% à 102,6 MDT contre 148,8 MDT une année auparavant. Cette chute est due à la régression des approbations du secteur industrie de 51,5% à 13,4 MDT, corrélée au repli des approbations du secteur des services divers, commerce et transport de 35,2% à 48,1 MDT.

Sur le volet production, les mises en force se sont appréciées de 9,1% au 30 juin 2018 se situant à 108,2 MDT contre 99,2 MDT un an plus tôt. Cette performance est fortement liée à la montée de la production du secteur industrie de 107,4% à 23,4 MDT qui représente 43,7% di total des mises en force. En ce qui concerne la qualité d’actifs, la compagnie détient un portefeuille clients en amélioration appréciable de 15,5% passant à 408,4 MDT cumulés au 30/06/2018 contre 353,5 MDT courant la même période 2017.

Les engagements courants ont totalisé 367,4 MDT à fin juin 2018 contre 318,9 MDT un an plutôt, soit une évolution de 15,2%. S’agissant des créances classées, elles se sont chiffrées à 41,0 MDT au 30/06/2018 contre 34,6 MDT au 30/06/2017. Le taux des créances classées s’est ainsi situé à 11,2% à fin juin 2018 contre 10,8% un an plutôt et 9,7% à la clôture de l’exercice 2017.

Courant la même période, la société de leasing enregistre une belle performance de l’ordre de 19,5% en termes des revenus nets de leasing s’établissant à 16,8 MDT infine. Par ailleurs, l’activité de Modern Leasing s’est soldée par un Produit Net de Leasing de 5,4 MDT au 30/06/2018, en repli de 18,9% sur une année glissante. En termes de productivité, le leaseur a marqué un alourdissement de 10,2% de ses charges d’exploitation à 3,3 MDT au 30/06/2018 contre 3,0 MDT un an plus tôt.

Le coefficient d’exploitation de la compagnie se leasing filiale de la Banque d’Habitat s’est ainsi situé à 61,1% au 30/06/2018, soit une détérioration de 1 633 pbs par rapport à la même période 2017. Pour le financement de l’activité, Modern Leasing a vu sa dette augmenter de l’ordre de 25,6% durant le premier semestre de l’année 2018, pour atteindre 327,4 MDT au 30/06/2018 contre 260,7 MDT à fin juin 2017. S’agissant des capitaux propres, ils se sont établis à 41,6 MDT à fin juin 2018 contre 40,2 MDT un an plus tôt.

Adossé à un acteur de référence sur le marché bancaire tunisien, Modern Leasing bénéficie de l’appui de la BH, lui permettant d’afficher une amélioration de ses principaux indicateurs. Toutefois, la compagnie demeure très peu compétitive avec un coefficient d’exploitation très élevé s’élevant à 61,1% au 30 juin 2018. D’un point de vue boursier, le titre a perdu 7,47% depuis le début de l’année 2018. En outre, le titre se transige à 7,4 fois les bénéfices 2017 et 0,5 fois ses fonds propres 2017 comparativement à un PER sectoriel de 9,3 fois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici