vendredi, janvier 15, 2021

Wall Street : La Bourse de New York finit la semaine en baisse de 0,4%

Dans la même catégorie

Wall Street: La Bourse de New York ouvre en baisse, les banques pèsent

La Bourse de New York recule en début de séance vendredi après la présentation du projet de relance de...

Citigroup fait mieux que prévu au 4e trimestre, moins de provisions pour créances douteuses

Citigroup Inc a fait état vendredi d'une baisse de 7% de son bénéfice au quatrième trimestre, qui ressort néanmoins...

Joe Biden: Un plan de relance ambitieux de plus de 1.500 milliards de dollars

Le président élu américain Joe Biden devrait dévoiler jeudi un plan de relance ambitieux qui pourrait dépasser 1.500 milliards...

Chine: Rebond attendu des ventes d’automobiles en 2021 après un repli de 2% en 2020

Les ventes de véhicules en Chine ont chuté pour une troisième année consécutive en 2020, mais elles ont continué...

Hausse prudente en vue à Wall Street, la plupart des Bourses européennes passent dans le rouge

Wall Street est attendue en hausse modérée et la plupart des Bourses européennes reculent mardi à mi-séance, l'évolution de...

La Bourse de New York a fini la semaine en baisse de 0,41% dans un environnement toujours troublé par les incertitudes au sujet du plan de relance américain.

L’indice Dow Jones a cédé 124,32 points à 30.179,05. Le S&P-500, plus large, a perdu quant à lui 13,07 points, soit 0,35%, à 3.709,41 et le Nasdaq Composite a reculé de 9,1 points (0,07%) à 12.755,63 points.

Un accord au Congrès sur le plan de relance de l’économie américaine semble de moins en moins probable avant la date-butoir et une troisième prolongation du budget actuel sera sans doute nécessaire pour éviter une cessation de paiement à minuit dans les services publics.

“Les investisseurs veulent vraiment voir quelque chose se produire (…) sur le front de la relance le plus tôt possible, car les cas de COVID continuent d’augmenter et les données économiques montrent un début de détérioration”, a commenté Lindsey Bell, stratège en chef chez Ally Invest, à Charlotte, en Caroline du Nord.

Selon Mitch McConnell, président du groupe républicain au Sénat, les pourparlers se poursuivent et restent productifs.

“Je suis encore plus convaincu maintenant que je ne l’étais hier soir qu’un cadre bipartisan et bicaméral pour un plan de sauvetage majeur est proche”, a-t-il déclaré vendredi, ajoutant que la session se poursuivrait tout le week-end si nécessaire.

VALEURS
Tesla, qui fera son entrée lundi dans le S&P-500, a atteint un plus haut historique à 684,73 dollars, avant de revenir à 638,91 au moment de la clôture. Le constructeur de véhicules autonomes deviendra l’entreprise la plus chère à intégrer l’indice de référence et représentera plus de 1% de l’indice.

FedEx a vu son bénéfice trimestriel quasiment doubler grâce à une augmentation de ses tarifs et des volumes de livraisons mais l’absence d’objectif financier pour 2021 faisait reculer le titre de 5,7%.

Articles récents

Tunisie – L’année 2020, La balance alimentaire déficitaire de 859,4 MD

En termes de valeur, les exportations alimentaires ont enregistré une hausse de 14,1%, alors que les importations ont baissé...

Dans la même catégorie