L’acteur égyptien Omar Chérif devenu une légende du cinéma grâce à ses rôles dans « Lawrence d’Arabie » et « Docteur Jivago », est décédé aujourd’hui au Caire d’une crise cardiaque à l’âge de 83 ans, a indiqué son agent.L’ex-ministre égyptien des Antiquités et égyptologue de renom, Zahi Hawwas, qui faisait partie de ses proches amis, a confirmé la mort de l’acteur légendaire dans une clinique huppée du Caire, où il avait été admis il y a un mois, affirmant que les obsèques pourraient avoir lieu dimanche. «Son état psychologique s’était détérioré, il ne mangeait plus et ne buvait plus», a affirmé Zahi Hawwas.En mai, on apprenait par son fils, Tarek El-Sharif, que son père était atteint de la maladie d’Alzheimer, dans une interview accordée au journal espagnol «El Mundo». Il est devenu une légende du cinéma grâce à ses rôles dans «Lawrence d’Arabie» et «Docteur Jivago». La maladie l’avait contraint à s’éloigner des plateaux en 2012, après une dernière apparition dans «Rock The Casbah», de Laïla Marrakchi, clôturant une carrière riche de plus de 70 films.

Né le 10 avril 1932 à Alexandrie, dans une famille de négociants en bois précieux d’origine syro-libanaise, Michel Chalhoub est élevé dans le rite grec-catholique melkite. Il se convertit à l’islam avant son mariage avec la star égyptienne Faten Hamama, avec qui il aura un fils, Tarek.

Sa carrière est lancée par le réalisateur égyptien Youssef Chahine, qui le fait tourner en 1954 dans «Ciel d’enfer». Avec sa femme pour partenaire, il jouera son premier rôle occidental dans «La châtelaine du Liban» de Richard Pottier, en 1956.

Il devient une véritable vedette internationale après «Lawrence d’Arabie» (1962), qui lui vaut le Golden Globe du Meilleur Second rôle. Couronné en 2003 par un Lion d’or au festival du film de Venise pour l’ensemble de sa carrière, il reçoit en 2004 le César français du meilleur acteur pour «Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran» de François Dupeyron.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here