Groupe Loukil signe un contrat de 300 millions d’euros avec le Djibouti

Suite à des discussions entamées depuis plus de 8 mois entre le groupe Loukil et l’Etat Djiboutien, qui avaient débutées dans le cadre de l’évènement Tunisia 2020, un protocole d’accord vient d’être signé, pour la vente globale de véhicules, entre M. Bassem Loukil, PDG du Groupe Loukil et M. Ali Daoud Houmed, représentant du Fond de Développement Économique de Djibouti.

Lors de ses différentes visites à Djibouti, M. Walid Loukil, DGA du groupe, a renforcé les premiers contacts établis à Tunis, notamment par sa rencontre avec le Président de la République de Djibouti, M. Ismaïl Omar Guelleh.

En retour, les gouvernants Djiboutiens, ont visité les locaux du groupe Loukil à plusieurs reprises lors des derniers mois, ce qui leur a permis de témoigner du sérieux et de la performance des filiales d’UADH. Accompagné de M. Bassem Loukil, M. Ali Guelleh Aboubaker, Ministre Djiboutien auprès de la Présidence chargé des investissements, présent actuellement en Tunisie, a rencontré M. Fadhel Abdelkafi, ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, ainsi que M. Abdellatif Hmam, secrétaire d’Etat au commerce. Cette assurance a débouché sur la signature d’un accord de vente de 2000 Citroën C Elysées, ainsi que 600 tracteurs camions Renault Trucks, avec plateaux, pour un montant total de 140 Millions d’Euros, extensible sur une deuxième tranche pour un montant global de 300 millions d’Euros pour l’ensemble du contrat. Les premières livraisons sont prévues pour le dernier trimestre de l’exercice 2017 pour être clôturées au plus tard le 30 juin 2018.

Cet accord signé aujourd’hui est un accord tripartite entre l’Etat Djiboutien, le groupe Loukil mais également la Banque Africaine d’Import-Export (AFREXIMBANK), qui se propose de financer la totalité du dit marché rentrant dans le cadre du développement des secteurs de transport de l’Etat de Djibouti mais aussi dans le cadre de la promotion des échanges Interafricains dont ils sont aujourd’hui les leaders.

Le groupe Loukil continue ainsi d’appliquer sa stratégie, décidée depuis plusieurs années, de se concentrer sur le marché Africain, tout en se basant sur son savoir-faire et sur les compétences Tunisiennes, qu’il essaye de mettre continuellement en avant.