Grâce à l’huile d’olive, la balance commerciale a enregistré une nette amélioration

0
115

La balance commerciale a enregistré une nette amélioration à la fin septembre 2015‏ grâce à un taux de couverture des importations par les exportations qui a atteint 111%, au terme de septembre 2015, contre 53% au cours de la même période de 2014, a annoncé, mardi le ministère de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche.
Il a ajouté, dans un communiqué, que le taux de couverture  des importations par les exportations durant toute l’année 2015 pourrait atteindre 105% contre 60% en 2014.
Le département de l’agriculture prévoit, dans ce cadre, l’évolution des exportations des produits alimentaires de 80% contre une hausse de 5% pour les importations durant toute
l’année 2015.
Cette amélioration de la balance commerciale est imputée,  selon le ministère, à l’évolution des exportations des  produits alimentaires à un rythme plus accéléré que celui des
importations (124% contre 7% pour les importations).
Il s’agit surtout des recettes records de l’huile d’olive qui représentent 56% du volume des exportations contre 17% pendant la même période de l’année précédente. Celles-ci
se sont élevées à 1697 MD, soit un volume de 273,4 mille tonnes d’huile, dont 15,6 mille tonnes d’huile d’olive conditionnée, d’une valeur de 120 MD, contre 43,1 mille tonnes pendant les neuf premiers mois de l’année précédente. Ces recettes ont permis de réaliser un excédent financier dans la balance commerciale de 298,4 MD contre 1203 MD
pendant les neufs premiers mois de l’année 2014.
Selon la même source, les échanges commerciaux des produits alimentaires ont contribué durant la période précitée à l’amélioration du taux de couverture des importations par les
exportations, de 4,4 points pour atteindre 68,7% contre 64,3% hors des produits alimentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here