Afrique – Chine : Une croissance à un rythme phénoménal

Afrique-Chine – un corridor clé sur lequel l’Afrique doit se concentrer- se développe à un rythme phénoménal, tandis que le commerce intra-africain évolue à mesure que le continent devient plus connecté, a annoncé Vinod Madhavan, responsable commercial du groupe Standard Bank, qui s’est confié à Business Report vendredi en marge du Global Trade Review Africa 2019, qui s’est tenu au Cape Town International Convention Centre.

«Il s’agit d’un corridor essentiel. Le deuxième corridor commercial sur lequel je suis très optimiste est le commerce intra-africain », a-t-il déclaré.

M. Madhavan a ajouté qu’avec le commerce intra-africain, l’Afrique réalise entre 83 et 85% de ses échanges commerciaux avec des pays extérieurs à l’Afrique plutôt que de l’intérieur.

“L’accord de zone de libre-échange avec le continent africain a été signé par 44 pays. Huit d’entre eux l’ont ratifié, l’Afrique du Sud l’a ratifié, nous, en tant qu’industrie, nous attendons de voir quand le Nigeria entrera à bord”, a fait savoir M. Madhavan.

«Les tissus sont un exemple simple. La Chine est le plus gros utilisateur de tissus. Ils importent un grand nombre de tissus d’Amérique, mais depuis la guerre commerciale (guerre commerciale américano-chinoise, ndlr), ils se sont tournés vers d’autres marchés, et bien que l’Afrique, le meilleur allié », a ajouté M. Madhavan.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici