Afrique du Sud : croissance décevante au premier trimestre


En Afrique du Sud, les derniers chiffres de la croissance économique ont fortement déçu : le PIB s’est contracté de 2,2% t/t cvs au T1 2018, après avoir progressé de 3,1% au T4 2017. En glissement annuel, la croissance a ralenti de 1,9% à 1,5%. L’affaiblissement a été généralisé aux secteurs agricole, minier et industriel ; le secteur des services a, quant à lui, stagné. Les changements politiques et l’élection du président Ramaphosa au début de l’année ont constitué un important choc de confiance positif.

La récente sous-performance de l’économie rappelle que les défis auxquels fait face le nouveau gouvernement sont immenses. En particulier, le processus de réforme indispensable au redressement du potentiel de croissance sud-africain sera long et difficile ; il passera notamment par l’assainissement des finances publiques, la réforme du marché du travail, l’amélioration de la formation de la main d’oeuvre ou le développement des infrastructures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici