Chine: Première hausse annuelle des ventes de voitures depuis 2017

Les ventes de véhicules en Chine ont augmenté l’an dernier pour la première fois depuis 2017, dopées en partie par la forte demande de véhicules à énergie nouvelle dont les ventes ont bondi de plus de 150% en 2021.

Les ventes sur le plus grand marché automobile du monde ont progressé de 3,8% en glissement annuel, à 26,28 millions d’unités, montrent les données de la China Association of Automobile Manufacturers (CAAM) publiées mercredi.

Après des décennies de croissance, le marché automobile chinois a commencé à se contracter en 2018 avec la suppression progressive d’incitations fiscales et la guerre commerciale entre Washington et Pékin, auxquelles se sont ajoutées les retombées de la pandémie de COVID-19.

L’amorce de rebond observée à la mi-2020 a été freinée par la pénurie mondiale de semi-conducteurs, qui a conduit les constructeurs automobiles à travers le monde à réduire ou à suspendre la production.

En décembre, les ventes de véhicules en Chine ont baissé de 1,6% par rapport à l’année précédente, ce qui en fait la huitième baisse mensuelle consécutive, selon les données de la CAAM.

Les ventes de véhicules électriques à batterie, d’hybrides essence-électricité rechargeables et de véhicules à pile à combustible à hydrogène ont en revanche connu une forte progression, avec une croissance de 157,5% pour atteindre 3,52 millions d’unités en 2021.

Au cours de décembre, 531.000 voitures de ce type ont été vendues, ce qui représente une hausse de 114% par rapport à l’année précédente.

La CAAM a déclaré en décembre dernier s’attendre à une hausse de 5,4% des ventes de véhicules, à 27,5 millions en 2022, et à une augmentation de 47% des ventes de véhicules à énergie nouvelle, soit 5 millions d’unités.

Articles récents

A lire également