vendredi, décembre 4, 2020

FMI: L’économie mondiale se redresse mais la reprise pourrait perdre de l’élan

Dans la même catégorie

Etats-Unis: Les créations d’emplois déçoivent, le taux de chômage baisse

Les créations d’emplois aux Etats-Unis sont tombées en novembre à leur plus bas niveau en six mois sur fond...

L’Opep+ se rapproche d’un compromis sur sa production pétrolière

Les discussions entre l’Opep et la Russie, qui s’étaient interrompues lundi sur un constat d’échec, se sont rapprochées d’un...

L’OCDE prévoit une amélioration des perspectives économiques mondiales

Les perspectives de l’économie mondiale s’éclaircissent dans un contexte marqué par l’arrivée attendue des premiers vaccins contre le coronavirus...

L’Opep+ doit choisir entre prolonger les restrictions et augmenter l’offre

Les pays membres de l’Opep+ vont débattre ce lundi et mardi de l’intérêt de prolonger d’au moins trois mois...

Chine: L’activité manufacturière a progressé à un rythme record en 3 ans

L’activité du secteur manufacturier en Chine a progressé en novembre à un rythme record en plus de trois ans,...

L’économie mondiale se remet progressivement des ravages de la crise liée au coronavirus mais des signes de ralentissement sont perceptibles dans les pays où le taux de contamination repart à la hausse, estime jeudi le Fonds monétaire international (FMI) dans un rapport sur les grandes économies du G20.

Cette étude, publiée deux jours avant l’ouverture du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement du G20, souligne la nature incertaine de la reprise mondiale et avertit que la crise laissera probablement des traces profondes.

Dans une note de blog parue sur le site du FMI, la directrice générale de l’organisation Kristalina Georgieva a salué les progrès significatifs dans le développement de vaccins contre le COVID-19, qui a fait plus d’un million de morts dans le monde et mis au chômage des dizaines de millions de personnes.

Kristalina Georgieva prévient toutefois que la situation économique à venir restait “difficile et sujette à des revers”.

Le mois dernier, le FMI a présenté de nouvelles prévisions économiques un peu moins sombres qu’auparavant pour cette année avec une contraction de 4,4% du produit intérieur brut (PIB) avant un rebond de 5,2% de l’économie mondiale en 2021. L’organisation a averti toutefois que les perspectives de nombreux pays émergents s’étaient détériorées.

Kristalina Georgieva a indiqué que les données reçues depuis ces prévisions confirmaient la poursuite du rebond économique, les États-Unis et d’autres économies avancées faisant état d’une activité économique plus forte que prévu au troisième trimestre.

La directrice générale a toutefois ajouté que les données les plus récentes concernant le secteur des services, où les contacts sont importants, indiquaient un ralentissement de l’élan dans les économies où la pandémie réapparaissait.

Alors que les mesures de relance budgétaire de près de 12.000 milliards de dollars et les décisions des banques centrales ont permis d’éviter un tableau encore plus sombre, la pauvreté et les inégalités ne cessent d’augmenter et une action plus forte reste nécessaire, a déclaré le FMI.

La résurgence de l’épidémie, le durcissement des restrictions ainsi que les délais dans le développement et la distribution de vaccins pourraient réduire la croissance mondiale, augmenter la dette publique et aggraver les conséquences économiques.

Kristalina Georgieva a exhorté les pays du G20 à agir vite et de manière coordonnée pour garantir la disponibilité d’un nombre suffisant de vaccins dans le monde, observant que la reprise ne sera durable qu’une fois la pandémie terminée.

Articles récents

L’Union européenne approuve le budget 2021 mais attend un geste de Varsovie et Budapest

Les Etats membres de l’Union européenne et le Parlement européen ont approuvé vendredi le projet de budget du bloc...

Etats-Unis: Les créations d’emplois déçoivent, le taux de chômage baisse

Les créations d’emplois aux Etats-Unis sont tombées en novembre à leur plus bas niveau en six mois sur fond de reprise de l’épidémie de...

Les Bourses européennes ont terminé en hausse, Les espoirs de relance aux USA reprennent l’avantage

Les Bourses européennes ont terminé en hausse vendredi, les chiffres inférieurs aux attentes de l’emploi aux Etats-Uni ayant renforcé les attentes de nouvelles mesures...

INS – Enquête : 37,2% des entreprises tunisiennes risquent de fermer définitivement dans les conditions actuelles

37,2% des entreprises tunisiennes exerçant pendant le 3ème trimestre 2020, ont déclaré être confrontées au risque de fermer définitivement, dans les conditions actuelles, c'est...

L’Opep+ relève sa production de 500.000 bpj à partir de janvier

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, désignés sous le nom d’Opep+, ont accepté d’augmenter leur production de pétrole de 500.000 barils...

Dans la même catégorie