samedi, octobre 31, 2020

FMI: L’horizon économique mondial un peu moins sombre qu’attendu

Dans la même catégorie

Chine: L’activité industrielle progresse légèrement en octobre

L’activité industrielle chinoise a augmenté à un rythme légèrement plus lent en octobre, mais a été supérieure aux attentes...

Wall Street : la bourse de New York a fini dans le rouge, la tech déçoit, le coronavirus inquiète

Wall Street a fini dans le rouge vendredi en raison des annonces jugées décevantes des géants de la technologie...

USA: Les dépenses des ménages augmentent plus que prévu en septembre

Les dépenses de consommation des ménages aux États-Unis ont augmenté plus que prévu en septembre mais elles pourraient ralentir...

La Bourse de New York reste fragilisée par un flot d’incertitudes

La Bourse de New York hésite jeudi dans les premiers échanges au lendemain de sa pire séance depuis juin,...

l’économie américaine renoue avec une croissance record au troisième trimestre

L’économie des Etats-Unis a renoué avec la croissance au troisième trimestre, à un rythme inégalé après la violente contraction...

Les perspectives d’évolution de l’économie mondiale ne sont pas aussi défavorables qu’on ne le craignait il y a trois mois, a déclaré jeudi un responsable du Fonds monétaire international (FMI) en évoquant des indicateurs meilleurs qu’attendu en Chine et dans plusieurs économies avancées.

Gerry Rice, porte-parole de l’organisation internationale, a toutefois ajouté que l’horizon restait assombri par la pandémie de coronavirus et son impact sur de nombreux secteurs.

La situation reste “précaire” dans beaucoup de pays en développement et émergents en dehors de la Chine a-t-il noté, en soulignant que le FMI était préoccupé par l’augmentation de la dette.

Le FMI doit présenter ses nouvelles perspectives économiques mondiales le 13 octobre. En juin, il avait dit tabler sur une contraction de 4,9% de l’économie mondiale cette année, contre -3,0% prévu en avril.

“Les indicateurs économiques récents suggèrent que les perspectives sont peut-être un peu moins sombres qu’au moment de l’actualisation des perspectives économiques mondiales le 24 juin, certains pans de l’économie mondiale commençant à tourner la page”, a dit Gerry Rice lors d’un point de presse.

“Mais je veux souligner que nous ne sommes pas tirés d’affaires et que les perspectives restent très difficiles, particulièrement pour de nombreux marchés émergents et pays en développement autres que la Chine.”

Articles récents

Chine: L’activité industrielle progresse légèrement en octobre

L’activité industrielle chinoise a augmenté à un rythme légèrement plus lent en octobre, mais a été supérieure aux attentes...

Wall Street : la bourse de New York a fini dans le rouge, la tech déçoit, le coronavirus inquiète

Wall Street a fini dans le rouge vendredi en raison des annonces jugées décevantes des géants de la technologie auxquelles s’ajoutent un nombre record...

USA: Les dépenses des ménages augmentent plus que prévu en septembre

Les dépenses de consommation des ménages aux États-Unis ont augmenté plus que prévu en septembre mais elles pourraient ralentir au quatrième trimestre en raison...

L’Europe boursière résiste malgré le recul de Wall Street

Les principales Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé vendredi une séance hésitante, entre la hausse des valeurs du secteur de l’énergie et des...

France: La dette publique va atteindre près de 120% du PIB

Les nouvelles dépenses engagées par le gouvernement pour soutenir les entreprises et les commerces touchés par le confinement en vigueur depuis vendredi en France...

Dans la même catégorie