France : le positif l’emporte sur le négatif


Sur les huit indicateurs de notre baromètre, trois ont surpris à la hausse (indice composite PMI, production industrielle, consommation des ménages en biens), trois à la baisse (indice INSEE du climat des affaires, confiance des ménages, taux de chômage) et deux ont été conformes aux attentes (inflation et croissance). Les évolutions favorables, notamment le maintien de la croissance au T3 sur le rythme soutenu de 2% en annualisé, l’emportent toutefois sur les défavorables, en particulier la remontée du taux de chômage au T3, de 9,5% à 9,7%. Celle-ci est aussi relativisée par le fait qu’elle s’inscrit dans une tendance à la baisse engagée depuis 2015 (près de -1 point en cumulé).

Indicateurs à suivre
La semaine s’annonce chargée sur le front de la politique économique, avec la déclaration budgétaire d’automne au Royaume-Uni ainsi que le compte rendu des réunions de politique monétaire du FOMC et de la BCE. Du côté des statistiques, les chiffres phares de la semaine sont l’indice PMI de plusieurs pays, l’indice IFO en Allemagne, l’indicateur de la confiance des entreprises en France, celui du moral des ménages dans la zone euro et l’indice de sentiment économique de l’université du Michigan.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici