Groupe Renault-Nissan: 62,3 millions d’euros dissimulés par Carlos Ghosn


Le PDG DU groupe Renault et président du conseil d’administration de Nissan, Carlos Ghosn aurait dû faire l’économie de ce scandale. Mais, il ne peut pas faire autrement lui qui catalogue comme une personne sulfureuse. Cette affaire risque de le rayer de la sphère économique mondiale de premier plan. Puisqu’il risque 10 ans de prison, selon des observateurs japonais. Ce n’est pas tout, d’autres révélations seront divulguées les jours qui viennent. Ce qui constitue probablement l’argument fatale dans les mains de la justice nippone connue sa sévérité sur des questions liées au fisc et aux impôts.

La presse japonaise distille des informations qui aggravent les accusations de dissimulation de revenus pesant contre Carlos Ghosn. L’ex-tout puissant patron de Renault-Nissan aurait dissimulé ses revenus à hauteur de 8 milliards de yens (62,3 millions d’euros) et non 5 milliards comme il lui était initialement reproché, selon des informations publiées ce vendredi par les médias japonais.

Carlos Ghosn est soupçonné d’avoir dissimulé 8 milliards de yens soit 62,3 millions d’euros et non 5 milliards comme il lui était reproché, selon les médias japonais. Il est aussi suspecté d’avoir omis de déclarer 4 milliards de yens (31,2 millions d’euros) de bénéfice sur la vente de ses stock options. Un procureur estime qu’il encourt jusqu’à 10 ans de prison

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici