samedi, janvier 23, 2021

Les exportations chinoises ont grimpé en novembre au rythme le plus rapide depuis février 2018

Dans la même catégorie

Wall Street: La Bourse de New York en baisse avec la pandémie, Intel et IBM

La Bourse de New York a ouvert en baisse vendredi, les inquiétudes face à l'épidémie due au coronavirus et...

Wall Street: La Bourse de New York continue d’enchaîner les records

La Bourse de New York a ouvert sur des records jeudi avant de céder un peu de terrain, les...

La Banque du Canada attend une amélioration après un premier trimestre difficile

L'arrivée des vaccins contre le COVID-19 et les soutiens monétaires et budgétaires permettent d'espérer une amélioration de la conjoncture...

Banque Mondiale: La pandémie responsable de la hausse de l’extrême pauvreté

Actualisation des estimations de l’impact de la pandémie du Covid-19 sur la pauvreté : retour sur 2020 et perspectives...

Total: acquisition de 20% du capital du groupe indien Adani

Total a annoncé lundi l'acquisition auprès du groupe indien Adani d'une participation minoritaire de 20% dans Adani Green Energy...

Les exportations chinoises ont progressé en novembre à leur rythme le plus rapide depuis février 2018, soutenues par la demande globale et la reprise de l’activité manufacturière, ce qui a conduit la deuxième économie mondiale à enregistrer un excédent commercial record.

Les exportations ont progressé de 21,1% en novembre, les importations ont quant à elles augmenté de 4,5%, d’après les données publiées lundi par les douanes chinoises.

Les économistes interrogés par Reuters anticipaient une progression des exportations de 12,0% par rapport à l’année dernière après une hausse de 11,4% en octobre.

Les importations étaient attendues en hausse de 6,1% après une hausse de 4,7% le mois précédent.

Selon les analystes, l’amélioration de la demande intérieure et la hausse des prix des matières premières ont contribué à soutenir ce résultat.

Selon les données des douanes, l’excédent commercial de la Chine en novembre ressort à 75,42 milliards de dollars, le plus important enregistré depuis au moins 1981, date à laquelle les données de Refinitiv ont débuté.

Les économistes anticipaient en moyenne un montant de 53,50 milliards de dollars, après 58,44 milliards de dollars en octobre.

Les exportations chinoises ont bénéficié de la demande étrangère pour les équipements de protection individuelle (EPI)et les produits électroniques nécessaires au télétravail, ainsi qu’une hausse de la demande à l’approche de la période de Noël, écrivent des analystes de Nomura dans une note.

“Selon nous, les exportations chinoises devraient continuer leur croissance dans les mois à venir au vu de la dégradation de la situation à l’étranger à cause de l’épidémie de COVID-19”, ajoutent-ils.

Les analystes de Nomura ont cependant noté des signes indiquant que la demande pour les produits liés à la pandémie était en perte de vitesse.

Articles récents

Bourses européennes: Les actions rattrapées par les risques sanitaires et économiques

Les Bourses européennes ont fini en baisse vendredi, de nouvelles restrictions sanitaires et des indices d'activité attestant la contraction...

Dans la même catégorie