Microsoft va racheter GitHub pour 7,5 milliards de dollars

Microsoft Corp. a annoncé qu’elle avait conclu un accord visant l’acquisition de GitHub, la plus grande plateforme de développement de logiciels au monde où plus de 28 millions de développeurs apprennent, partagent et collaborent pour créer le futur. Ensemble, ces deux sociétés donneront aux développeurs les moyens d’accomplir davantage à chaque étape du cycle de vie du développement, d’accélérer l’utilisation de GitHub dans les entreprises et de proposer à de nouveaux publics les outils et les services Microsoft destinés aux développeurs.

« Microsoft est une entreprise qui donne la priorité aux développeurs et, en alliant nos forces à celles de GitHub, nous renforçons notre attachement à la liberté des développeurs, à l’ouverture et à l’innovation », explique Satya Nadella, PDG de Microsoft. « Nous sommes conscients de la responsabilité que nous assumons pour la communauté avec cet accord, et nous ferons de notre mieux pour donner les moyens à chaque développeur de créer, d’innover et de relever les défis les plus urgents auxquels le monde doit faire face. »

Selon les termes de cet accord, Microsoft va racheter GitHub pour 7,5 milliards de dollars en actions Microsoft. Sous réserve des conditions de clôture habituelles et des résultats de l’examen par les autorités de réglementation, l’acquisition devrait être conclue d’ici la fin de l’année civile.

GitHub conservera sa culture qui fait la part belle aux développeurs et opérera en toute indépendance pour proposer une plateforme ouverte à tous les développeurs dans tous les secteurs. Pour leurs projets, les développeurs pourront toujours utiliser les langages de programmation, les outils et les systèmes d’exploitation de leur choix, et seront toujours en mesure de déployer leur code sur tout système d’exploitation, tout cloud et tout dispositif.

Le vice-président directeur de Microsoft, Nat Friedman, fondateur de Xamarin et vétéran de l’open source, exercera les fonctions de PDG de GitHub. Le PDG actuel de GitHub, Chris Wanstrath, deviendra technical fellow de Microsoft, et dépendra hiérarchiquement du vice-président directeur Scott Guthrie, pour travailler sur des initiatives de logiciels stratégiques.

« Je suis extrêmement fier de ce que GitHub et notre communauté ont accompli ces dix dernières années, et je suis impatient de voir ce que l’avenir nous réserve. L’avenir du développement logiciel est radieux, et je suis très heureux d’unir nos forces à celles de Microsoft pour en faire une réalité », ajoute Wanstrath. « Leur attachement aux développeurs correspond parfaitement au nôtre, et leur échelle, leurs outils et leur cloud mondial contribueront sensiblement à rendre GitHub encore plus précieux pour les développeurs partout dans le monde. »

Aujourd’hui, chaque entreprise devient une entreprise de logiciels, et les développeurs sont au cœur de la transformation numérique ; ce sont eux qui sont derrière les processus et les fonctions d’entreprise pour l’ensemble de l’organisation, qu’il s’agisse du service à la clientèle, des ressources humaines, du marketing ou du service informatique. Et les choix que font ces développeurs détermineront de plus en plus souvent la création de valeur et la croissance dans l’ensemble de chaque secteur. GitHub est l’écrin des développeurs modernes et la destination la plus populaire au monde pour les projets open source et l’innovation logicielle. La plateforme héberge un réseau croissant de développeurs dans pratiquement tous les pays, représentant plus de 1,5 million d’entreprises dans les soins de santé, la fabrication, la technologie, les services financiers, la vente au détail, etc.

Au moment de la clôture, Microsoft espère que les données financières de GitHub seront communiquées dans le cadre du segment Intelligent Cloud. Pour Microsoft, cette acquisition contribuera au chiffre d’affaires pour l’exercice 2020 sur une base non PCGR, et elle aura un effet de dilution minimal de moins de 1 pour cent sur les bénéfices par action pour les exercices 2019 et 2020 sur une base non PCGR, au regard des délais serrés attendus. La base non PCGR exclut l’impact des amortissements liés à l’acquisition, ainsi que les dépenses liées à l’intégration et à la transaction. Un rachat d’actions progressif, au-delà du rythme trimestriel historique récent de Microsoft, devrait compenser la contrepartie en actions payée dans les six mois qui suivront la clôture. Pour le rachat, Microsoft utilisera une partie des ~30 milliards de dollars restants de son autorisation actuelle de rachat d’actions.

Simpson Thacher & Bartlett LLP intervient en qualité de conseiller juridique pour Microsoft. Morgan Stanley intervient en qualité de conseiller financier exclusif pour GitHub, tandis que Fenwick & West LLP intervient en qualité de conseiller juridique.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici