Orange: En Afrique et au Moyen-Orient, accélération de la croissance du chiffre d’affaires à +3,0%

Le chiffre d’affaires et l’EBITDA ajusté 2017 du Groupe sont en croissance pour la deuxième année consécutive et le Cash-Flow Opérationnel est en croissance pour la première fois depuis 2009*.

  • En France, croissance du chiffre d’affaires pour la première fois depuis 2009 à +0,6% ;
  • En Espagne, des taux de croissance record avec une progression du chiffre d’affaires de +7,1% et de l’EBITDA ajusté de +17,0%* ;

Ces progressions sont sous-tendues par l’excellente performance commerciale du 4ème trimestre.

  • Trimestre record sur la fibre avec 164 000 ventes nettes en France et 175 000 en Espagne ;
  • Orange France réalise 212 000 ventes nettes de contrats mobiles au 4ème trimestre, soit environ 2 fois plus qu’au 4ème trimestre 2016, poursuivant l’excellente dynamique commerciale amorcée au 3ème trimestre ;
  • Croissance soutenue des offres convergentes grand public en France et dans la zone
  • Europe, avec 10,3 millions de clients fin 2017, soit +11,1% sur un an ;
  • Lancement réussi d’Orange Bank avec 55 000 comptes ouverts à fin 2017.

Le niveau des CAPEX 2017 (7,2 milliards d’euros) permet de poursuivre notre stratégie de différenciation par la qualité de nos réseaux et de l’expérience client. A fin 2017, 26,6 millions de foyers sont raccordables au très haut débit , et 3 nouveaux pays sont couverts en 4G, soit 21 pays au total pour le Groupe.

Confiant dans la dynamique restaurée et dans la solidité de la structure financière du Groupe, le Conseil d’administration confirme le versement d’un dividende de 0,65 euro au titre de l’exercice 2017 et proposera à l’Assemblée générale annuelle 2019 le versement d’un dividende de 0,70 euro par action au titre de l’exercice 2018. Cette augmentation du dividende de 5 centimes d’euro sera incluse dans l’acompte sur dividende (0,30 euro par action) dont le versement est prévu en décembre prochain.

Commentant la publication des résultats 2017, Stéphane Richard, Président-Directeur Général du Groupe Orange a déclaré :

« Pour Orange, l’année 2017 a été remarquable à plus d’un titre. Nous avons enregistré d’excellentes performances commerciales tirées par le très haut débit, et nous avons désormais 4,7 millions de clients Fibre et 46 millions de clients 4G pour le Groupe.

Ces performances se traduisent par de solides résultats financiers. Grâce à un très bon 4ème trimestre, le chiffre d’affaires renoue avec la croissance en France pour la première fois depuis 2009. Tandis que l’Espagne affiche des taux de croissance toujours impressionnants, nos activités en Afrique et au Moyen-Orient retrouvent une dynamique forte, avec une croissance de 3% du chiffre d’affaires sur l’année.

Porté par ces résultats solides, le Cash-Flow Opérationnel du Groupe est en croissance pour la première fois depuis 2009.

2017, c’est aussi l’année du lancement d’Orange Bank, qui aura réussi à attirer près de 100 000 clients en moins de quatre mois. Notre expertise dans les services financiers est maintenant reconnue et le succès d’Orange Money avec ses 37 millions de clients ne se dément pas.

Ces excellentes performances sont le fruit de la formidable mobilisation des femmes et des hommes d’Orange et je souhaite les en remercier chaleureusement.
Notre stratégie centrée sur la création de valeur durable porte ses fruits, nous permettant de réaffirmer nos objectifs 2018 et de proposer à nos actionnaires une augmentation du dividende pour l’exercice 2018. »

Perspectives 2018 et à moyen terme

Orange confirme ses objectifs pour 2018, annoncés lors de la journée Investisseurs du 7 décembre dernier :

  • Croissance de l’EBITDA ajusté supérieure à celle réalisée en 2017 à base comparable,
  • CAPEX en augmentation, pour atteindre un pic annuel de 7,4 milliards d’euros en 2018,
  • Croissance du Cash-Flow Opérationnel supérieure à celle de 2017 à base comparable,
  • Maintien de l’objectif d’un ratio dette nette/EBITDA ajusté des activités télécoms autour de 2x à moyen terme pour préserver la solidité financière d’Orange et sa capacité d’investissement.

Pour 2019 et 2020, croissance de l’EBITDA ajusté, diminution des CAPEX et croissance du Cash-Flow Opérationnel.