Sanofi veut réduire davantage ses coûts, le quatrième trimestre meilleur que prévu

Sanofi a annoncé vendredi qu’il allait amplifier ses réductions de coûts pour améliorer ses marges et a fait état de résultats trimestriels meilleurs que prévu en dépit de la déception provoquée par le retard dans le développement de son vaccin contre le COVID-19.

Le groupe pharmaceutique, qui tient une journée investisseurs, a indiqué qu’il allait augmenter de 500 millions d’euros son objectif en matière d’économies, ce qui le porte à 2,5 milliards d’euros d’ici à 2022.

Ces économies supplémentaires seront intégralement réinvesties pour alimenter la croissance du chiffre d’affaires et financer les projets du portefeuille de développement, a précisé Sanofi.

Le laboratoire pharmaceutique, qui prévoit de supprimer 1.700 emplois en Europe, a confirmé son objectif de progression de sa marge opérationnelle des activités, qui devrait atteindre 30% d’ici à 2022, contre 27,1% en 2020. La marge devrait ensuite dépasser 32% d’ici à 2025.

Le médicament Dupixent contre la dermatite atopique aura un effet relutif sur la marge opérationnelle des activités d’ici à la fin de 2022, a indiqué vendredi Sanofi.

Les ventes de ce médicament, développé avec le partenaire américain Regeneron, ont bondi de 73,9% au quatrième trimestre.

Ajoutées à la forte demande pour les vaccins contre la grippe, elles ont contribué à la hausse du chiffre d’affaires total de Sanofi, qui a progressé sur la période de 4,2% à taux de changes constants, à 9,382 milliards d’euros.

Le bénéfice par action (BNPA) des activités du quatrième trimestre ressort à 1,22 euro, en hausse de 9,8% à taux de changes constants.

Les analystes attendaient en moyenne un BNPA de 1,16 euro et des revenus de 9,59 milliards, selon un consensus Refinitiv.

Pour 2021, Sanofi a dit prévoir une hausse autour de 10% de son BNPA des activités à taux de changes constants après avoir dépassé sa prévision sur 2020 (+9,2% contre une fourchette de 7% à 8%).

A la Bourse de Paris, l’action Sanofi gagnait 1,97% à 80,39 euros à 10h48 alors que le CAC 40 gagnait 1,11% au même moment.

NOUVELLE ÉTUDE

Traditionnellement très présent sur les vaccins, Sanofi a été distancé dans la course mondiale au vaccin contre le COVID-19.

Les résultats d’une étude intermédiaire sur son produit développé avec le britannique GlaxoSmithKline ont montré une réponse immunitaire insuffisante chez les personnes âgées.

Sanofi a donc été contraint de lancer une nouvelle étude, ce qui reporte le lancement de son vaccin à la fin de l’année 2021, là où ses concurrents comme Pfizer, Moderna et AstraZeneca ont déjà commercialisé le leur.

Sanofi développe en parallèle un autre candidat-vaccin contre le COVID-19 en partenariat avec Translate Bio, à partir de la technologie innovante de l’ARN messager, dont les essais cliniques devraient débuter ce trimestre.

Pour apaiser les critiques, le groupe a conclu un accord avec BioNTech pour aider l’entreprise allemande de biotechnologie à fabriquer son vaccin contre le COVID-19 développé avec l’américain Pfizer.

- Advertisement -

Articles récents

A lire également