USA: crainte sur l’emballement de l’inflation

Les marchés financiers ont tort d’anticiper un relèvement de ses taux d’intérêt par la Réserve fédérale dès l’année prochaine, dit-on chez BlackRock.

La crainte d’un emballement de l’inflation qui contraindrait la banque centrale à resserrer prématurément sa politique pèse sur les marchés depuis des mois et vient de provoquer une amorce de correction sur les indices boursiers de référence.

« Les marchés tablent sur un relèvement des taux directeurs américains, actuellement proches de zéro, dès l’année prochaine », lit-on dans une note publiée mardi par le BlackRock Investment Institure (BII).

« La Réserve fédérale américaine a pourtant clairement fait entendre, au travers de son nouveau cadre d’action, qu’elle resterait en déca? de la courbe en matière d’inflation », écrivent les experts du numéro un mondial de la gestion d’actifs.

« Il nous parait de fait dangereux de surinterpréter les chiffres de l’activité à court terme, aussi bons soient-ils, dans un contexte de redémarrage vigoureux », ajoutent-ils. « Il en faudra probablement (beaucoup) plus pour que la Fed revoie l’orientation de sa politique. »

La Fed a annoncé qu’elle était prête à l’inflation dépasser temporairement sa cible afin d’aider le marché du travail à retrouver ses niveaux d’avant la crise sanitaire.

Articles récents

A lire également