Wall Street:  La Bourse de New York a fini en hausse vendredi, records de clôture pour le Dow, le S&P-500 et le Nasdaq

La Bourse de New York a fini en hausse vendredi, les trois principaux indices ayant terminé sur des plus hauts de clôture historiques, portée par les grosses capitalisations et par les résultats jugés encourageants de plusieurs spécialistes des réseaux sociaux.

L’indice Dow Jones a gagné 0,68%, ou 238,2 points, à 35.061,55 points.

Le S&P-500, plus large, a pris 44,31 points, soit 1,01%, à 4.411,79 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 152,39 points (1,04%) à 14.836,99 points.

Sur la semaine, le Dow a pris un peu plus de 1%, le S&P-500 près de 2% et le Nasdaq a gagné près de 3%.

Aux valeurs, Twitter, a gagné 3,05% à 71,69 dollars, après avoir fait part de résultats meilleurs qu’attendu, emmenant dans son sillage Facebook, qui a pris 5,30% à 369,79 dollars.

Amazon.com, a avancé de 0,51% à 3.656,64 dollars, tandis qu’Apple, s’adjugeait 1,20% à 148,56 dollars, et ce avant même la publication de leurs trimestriels, la semaine prochaine.

Contre la tendance, le secteur des semiconducteurs a fait grise mine, pénalisé par les prévisions jugées décevantes d’Intel, a perdu 5,29% à 53,00 dollars.

Sur le marché du pétrole, le WTI s’établissait à $72,03 (+0,17%) et le brent à $74,06 (+0,38%).

Le dollar évoluait en hausse de 0,08% face à un panier de devises quelques minutes après la clôture de Wall Street, tandis que l’euro s’établissait à 1,1775 dollar (+0,04%).

Sur le marché obligataire, le papier à dix ans a pris 1,4 point de base pour s’établir à 1,2813%. Son homologue à cinq ans [US10YT=RR], restait stable à 0,7118%.

Articles récents

A lire également