Wall Street: La Bourse de New York ouvre dans le rouge, inquiétude sur l’inflation

La Bourse de New York baisse lundi dans les premiers échanges dans un climat dominé par la nervosité à l’égard de la nette hausse des rendements obligataires.

Quelques minutes après l’ouverture, l’indice Dow Jones perd 154,42 points, soit 0,49%, à 31.339,9 points et le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 0,66% à 3.880,92 points.

Le Nasdaq Composite cédait 1,14% à 13.716,63 points à l’ouverture.

Les actions souffrent de nouveau de la hausse des rendements obligataires suscitée par les craintes qu’une normalisation de la vie économique entraîne une remontée incontrôlée de l’inflation et un resserrement des politiques monétaires des banques centrales.

Le dix ans américain a inscrit en séance un plus haut d’un an à 1,394% avant de revenir autour de 1,357%.

Le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, au cours de ses auditions devant le Congrès cette semaine, devrait probablement réitérer son engagement à maintenir une politique très accommodante aussi longtemps que nécessaire.

En Bourse, les valeurs de croissance, technologiques en tête, pâtissent une nouvelle fois du niveau élevé des rendements obligataires.

Apple, Netflix, Amazon ou encore Microsoft perdent de 1,32% à 1,62%. Tesla cède 2,76%.

Boeing recule de 1,82% après avoir recommandé aux compagnies aériennes de suspendre l’utilisation des 777 équipés de moteurs Pratt & Whitney 4000 à la suite d’un incident sur un appareil de la compagnie United Airlines ce week-end à Denver.

Raytheon Technologies, maison-mère du motoriste Pratt & Whitney, perd 1,59%.

Articles récents

A lire également