Jean Marc Ayrault: La société civile tunisienne meilleur défenseur de la révolution

Le ministre français des affaires étrangères et du développement international, Jean-Marc Ayrault a fait part, vendredi, de son estime à l’égard de la société civile tunisienne qui représente, selon lui, « le meilleur défenseur de la révolution ».

Prenant part, vendredi au palais Essada à la Marsa, à l’assemblée plénière du programme concerté pluri-acteurs « soyons actifs/actives » (PCPA Tunisie) visant à réduire les inégalités d’accès aux droits, Ayraut a souligné que le changement auquel aspire la jeunesse tunisienne doit émaner, à la fois, de la volonté du gouvernement et de la société civile.

Il a, à ce titre, loué la démarche participative du programme PCPA Tunisie, un programme qu’il a qualifié d’ »exemplaire » puisqu’il associe, a-t-il dit, la société civile, les pouvoirs publics et les collectivités territoriales.

« Les gouvernements doivent être à l’écoute pour comprendre, soutenir et accompagner ces initiatives et leur donner toutes les chances de réussir », a-t-il plaidé. Le ministre de la formation professionnelle et de l’emploi, Zied Laadhari a saisi cette occasion pour saluer les efforts consentis par la société civile tunisienne afin de lutter contre les disparités socio-économiques et booster l’employabilité chez les jeunes issus des régions défavorisés.

Prenant la parole, le secrétaire général adjoint de l’union générale tunisienne du travail (UGTT), Kacem Afia a souligné que l’adhésion du syndicat à ce programme, qui selon lui, est une « initiative participative et multipartite » va de pair avec les objectifs de l’organisation syndicale pour consacrer la justice.

Il a, par ailleurs, formulé le souhait de renforcer davantage la coopération tuniso-francaise pour atteindre ces objectifs. Financé par l’agence française de développement (AFD), le programme PCPA ambitionne de soutenir les projets innovants issus de la société civile en faveur des populations les plus vulnérables.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here