Contrairement au Foreign Office britannique, au Danemark et à la Belgique, le ministère des Affaires étrangères (MAE) français ne déconseille pas les déplacements en Tunisie. A l’issue d’une réunion qui s’est tenue ce vendredi 10 juillet 2015, à 16 heures, dans les locaux du ministère, un porte-parole de Quai d’Orsay annonce qu’il recommande « aux ressortissants français d’être particulièrement vigilants ». Mais il ne leur demande pas de quitter le pays. Il ajoute que les Conseils aux Voyageurs « soulignent le risque terroriste en Tunisie et les menaces persistantes émanant des réseaux terroristes djihadistes ». Plusieurs régions tunisiennes sont, malgré tout, formellement déconseillées ou déconseillées sauf raison impérative : les frontières avec l’Algérie et la Libye. Pour autant, « la situation fait néanmoins l’objet d’une évaluation continue », précise le porte-parole du MAE. Il s’agit d’une bonne nouvelle pour les tour-opérateurs français qui n’ont pas à organiser le rapatriement de leurs clients présents sur place. Ils sont en train de réfléchir, en commun, à des solutions pour solidifier les programmes aériens pour l’été 2015.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here