L’artiste Nesma Abdelaziz a passé une belle soirée hier au théâtre de Nabeul . Cette jeune musicienne égyptienne joue de tout : xylophone, marimba, vibraphone, tambour, batterie et autres. Elle est célèbre pour être la femme qui a rendu populaire le marimba en Egypte. Lors de sa présentation, l’artiste a créé un mélange de versions légères de chansons et mélodies égyptienne célèbre par certains de ses chanteurs. Elle jouait du marimba avec une aisance époustouflante et admirable. Non sans enthousiasme, elle concilie agilité et vélocité Le jazz, La bossa nova et le folklore égyptien se mêlent dans son spectacle. Les expressions sonores et corporelles de l’artiste formé un amalgame qui a captivé l’auditoire. Nesma a démontré comment différents genres peut être adapté à l’instrument. «J’ ai commencé à jouer à un âge précoce, mes parents me ont donné un petit xylophone à quatre ans, et depuis lors, l’amour pour le son ont augmenté, Le marimba est un instrument de la lumière qui produit une ambiance chaleureuse et un son qui vient du cœur, c’est un instrument simple et élégant ” Marimbista égyptienne a-t-elle déclaré
Photos Berrazagua

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here