Le Maroc et l’Espagne veulent développer leurs échanges commerciaux

Les gouvernements de Rabat et de Madrid ont exprimé ce mardi 3 octobre leur volonté de booster les échanges commerciaux entre les deux pays, en privilégiant une réduction du déficit commercial du Maroc.

Cette volonté partagée a été au centre des entretiens qu’a eus à Rabat la ministre déléguée espagnole chargée du commerce, Maria Poncela Garcia, avec la secrétaire d’Etat chargée du Commerce extérieur Rkia Derham et le ministre de l’Economie et des finances Mohamed Boussaid.

Il est à noter que l’Espagne est le deuxième partenaire économique et commercial du Maroc après la France. Près de 600 entreprises espagnoles sont installées au Maroc. En 2016, les échanges commerciaux entre les deux pays se sont élevés à plus de 12 milliards d’euros.

Au cours de l’entrevue, Rkia Derham a salué l’excellence des relations qui lient le Maroc et l’Espagne, rappelant que plusieurs réformes socio-économiques ont été menées sous la conduite du souverain afin de permettre au Maroc de « disposer de divers atouts et de devenir une véritable plateforme de production, d’investissement et d’exportation offrant d’énormes opportunités ».

Elle a également souligné, selon un communiqué, « l’importance de créer des synergies aussi bien entre les opérateurs privés qu’entre les pouvoirs publics des deux pays, notamment pour chercher et concrétiser les opportunités de partenariat bilatéral et triangulaire ».

De son côté, Maria Luisa Poncela a précisé que la situation économique espagnole s’est améliorée grâce aux réformes entreprises par l’Espagne dans certains domaines tels que le secteur bancaire, les services financiers et le marché de travail.

Elle a, par ailleurs, rappelé que l’Espagne occupe le rang de premier partenaire commercial de notre pays et a signalé que cette visite s’inscrit dans le cadre de la volonté de l’Espagne « d’approfondir sa coopération économique avec le Maroc, notamment dans le secteur de gestion de l’eau, des énergies renouvelables, des infrastructures et de la digitalisation ».

Il est à rappeler que les échanges commerciaux entre le Maroc et l’Espagne ont enregistré en 2016 une croissance de 16,8% en se chiffrant à 116,5 milliards de dirhams contre 99,7 milliards de dirhams en 2015.

Mohamed Chakir Alaoui