L’artiste Leïla Toubel était hier présente à la conférence de presse organisée par le festival international de carthage pour parler de son spectacle Solwen qui aura lieu le 27 juillet sera donné à la Basilique du Saint Cyprien à Carthage dans le cadre du programme  »Carthage hors des murs »Solwen est la dernière création en date de Leïla Toubel, hautement plébiscitée par la critique et qui a à son actif des dizaines de représentation à guichet fermé. Solwen est une une déclaration d’amour profonde et sincère envers la Tunisie.Elle a aussi déclaré que le nom de sa pièce  »Solwen » signifie  »consolation » et  »oubli » mais que la pièce en elle-même transmet un message contre l’oubli de ce qui s’est déroulé en Tunisie depuis la Révolution et mettant en scène une femme amnésique qui fait le récit de sa vie sans croire en ce qu’elle dit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here