Contrairement aux anglais, aux belges et aux danois, les russes ne laissent pas tomber la Tunisie comme en témoigne la déclaration de Oleg Sofanov, directeur de l’agence fédérale russe du tourisme (équivalent du ministère du Tourisme) qui a déclaré ce samedi à l’ambassadeur de Tunisie en Russie, Ali Goutali, que son pays soutenait le tourisme tunisien. Sous-entendu qu’il ne déconseillera pas la destination à ses concitoyens. Cette annonce est intervenue lors d’une réunion tenue en marge de la foire du tourisme de plein-air Media Travel à Yaraslav Olbast (à 150 km de Moscou) entre les deux responsables en présence du tour-opérateur Elite Travel et de son représentant pour la Tunisie Leptistours. Le diplomate tunisien a saisi l’occasion de cette foire pour tenir une conférence de presse se voulant rassurant à l’égard des touristes russes désireux de venir en vacances en Tunisie. La Russie demeure un marché porteur pour la Tunisie qui ne cesse de drainer un nombre important de touristes russes. Cette performance de la Tunisie est due à plusieurs facteurs dont la diversification du produit touristique, les efforts promotionnels et publicitaires où le budget de promotion sur ce marché a été multiplié par 250%, la sensibilisation du réseau de distribution, l’engagement des TO russes stimulés par l’aide et l’assistance logistique de l’ONTT, le bon rapport qualité-prix et la présence des professionnels tunisiens aux salons touristiques. Toutefois depuis l’attaque de Sousse, grand nombre de touristes russes qui devaient venir passer leurs vacances en Tunisie, ont décidé de changer leur destination. Face aux turbulences de l’économie russe de nombreux Russes ont repoussé leurs dépenses les plus coûteuses, comme l’achat d’automobiles ou les voyages.

Le patron de la première compagnie aérienne russe, Aeroflot, Vitali Savelev, a récemment affirmé constater une chute de la demande sans précédent depuis la crise mondiale de 2009. Un grand nombre de touristes russes qui devaient venir passer leurs vacances en Tunisie, ont décidé de changer leur destination. Face aux turbulences de l’économie russe de nombreux russes ont repoussé leurs dépenses les plus coûteuses, comme l’achat d’automobiles ou les voyages. Le patron de la première compagnie aérienne russe, Aeroflot, Vitali Savelev, a récemment affirmé constater une chute de la demande sans précédent depuis la crise mondiale de 2009 Pour booster la destination, les TO spécialisés sur la Russie ne cessent de rassurer les russes sur les dernières mesures de sécurité prises par le gouvernement tunisien. .40 millions de Russes partent à l’étranger chaque année. Le soleil et les plages constituent le type de vacances le plus prisé par les russes qui préfèrent les hôtels quatre étoiles et plus et dépensent environ 150 S US par jour soit le double du touriste classique. Ils voyagent autant l’été que l’hiver. Ils sont portés sur la thalasso, le golf et le shopping. Les périodes de vacances les plus populaires sont Nouvel An et le Noël puis les mois de juillet et août et les vacances scolaires qui s’étendent de fin décembre à début janvier, fin mars, début mai (environ du 1 au 10) ainsi que les mois d’été (juin, juillet et août) et la première semaine de novembre. La période de Noël et Nouvel An comptabilise 30% des voyages à l’étranger des Russes.. La grande majorité des hôtes russes passe par un TO ou une agence de voyages et ne fait pas lui-même. le choix de la classe de l’hôtel, il est influencé par les offres à disposition dans les catalogues des TO.
Kamel Bouaouina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here