Croissance solide du chiffre d’affaires et de l’EBITDA ajusté au 1er semestre 2017, avec une accélération sensible au 2ème trimestre et une progression de la marge d’EBITDA ajusté

  • Le chiffre d’affaires accélère sa croissance au 2ème trimestre 2017 à +1,4% (+138 millions d’euros) après +0,8% au 1er trimestre (+85 millions d’euros), à base comparable. Sur le 1er semestre 2017, le chiffre d’affaires s’élève à 20,276 milliards d’euros, en hausse de +1,1% (+222 millions d’euros) après +0,9% au 2ème semestre 2016 (+188 millions d’euros).
    Au 2ème trimestre 2017, l’amélioration de la tendance est notamment liée au rebond de la zone Afrique Moyen-Orient et à la France qui renoue pour la première fois depuis 2009 avec la croissance, tandis que la progression reste forte en Espagne.
  • La dynamique commerciale reste très soutenue au 2ème trimestre 2017, avec le développement continu de la convergence et du très haut débit en Europe, et le rebond du mobile en Afrique Moyen-Orient.
    Les offres convergentes grand public en France et dans la zone Europe poursuivent leur forte croissance, avec 9,8 millions de clients au 30 juin 2017 (+11,5% sur un an).
    La croissance des services fixes haut débit du Groupe reste soutenue, tirée par la fibre qui réalise 308 000 ventes nettes au 2ème trimestre 2017. La base des services fixes haut débit du Groupe s’élève à 19,1 millions de clients au 30 juin 2017 (+5,4% sur un an à base comparable).
    Les forfaits mobiles1 en France et dans la zone Europe réalisent 350 000 ventes nettes au 2ème trimestre 2017, et la base-clients progresse de +3,3% au 30 juin 2017 sur un an. Le très haut débit mobile 4G en France et dans la zone Europe poursuit son développement rapide, en hausse de +39% sur un an avec 31,6 millions de clients au 30 juin 2017.
    En Afrique et au Moyen-Orient, les ventes nettes mobiles sont en amélioration très significative pour le deuxième trimestre consécutif, avec 3,9 millions de ventes nettes au 2ème trimestre 2017 après 2,7 millions au 1er trimestre.
  • L’EBITDA ajusté du Groupe renforce sa croissance au 2ème trimestre 2017 à +2,4% après une hausse de +2,0% au 1er trimestre, à base comparable. Au 1er semestre 2017, l’EBITDA ajusté du Groupe s’établit à 5,978 milliards d’euros, en hausse de +2,2% (+130 millions d’euros).
    La croissance de l’EBITDA ajusté des activités télécoms s’élève à +2,5% au 2ème trimestre 2017, de +0,3 point supérieure à celle du 1er trimestre (+2,2%). Le taux de marge d’EBITDA ajusté des activités télécoms est également en amélioration, s’établissant à 33,2% au 2ème trimestre 2017 après 25,9% au 1er trimestre (soit 29,6% au 1er semestre 2017, +0,4 point par rapport au 1er semestre 2016). Le taux de marge d’EBITDA ajusté de la France progresse de +1,0 point au 1er semestre 2017.
  • Le résultat d’exploitation du Groupe s’établit à 2,434 milliards d’euros au 1er semestre 2017, en hausse de 293 millions d’euros par rapport au 1er semestre 2016. Le résultat d’exploitation des activités télécoms s’élève à 2,462 milliards d’euros, en augmentation de 321 millions d’euros.
  • Le résultat net s’élève à 830 millions d’euros au 1er semestre 2017, contre 3,323 milliards d’euros au 1er semestre 2016. La baisse de 2,493 milliards d’euros entre les deux semestres est principalement liée à l’effet de la cession de EE en janvier 20162 (2,249 milliards d’euros).
    Le résultat net des activités poursuivies est en diminution de -244 millions d’euros. Hors l’effet d’une charge relative à la participation détenue dans BT Group (-349 millions d’euros), le résultat net des activités poursuivies est en amélioration de +105 millions d’euros. Le résultat net part du Groupe s’établit à 682 millions d’euros au 1er semestre 2017 contre 3,168 milliards d’euros au 1er semestre 2016.
  • Les CAPEX du Groupe (3,276 milliards d’euros au 1er semestre 2017) sont en augmentation de +3,0% à base comparable. Les CAPEX des activités télécoms (3,251 milliards d’euros) progressent de +2,2% et le taux d’investissement des activités télécoms rapporté au chiffre d’affaires s’élève à 16,0% (+0,2 point par rapport au 1er semestre 2016). Les investissements dans la fibre et le très haut débit mobile (4G et 4G+) progressent de +16,5% par rapport au 1er semestre 2016, en ligne avec les ambitions du plan stratégique Essentiels2020.
  • La dette nette3 s’établit à 24,555 milliards d’euros au 30 juin 2017, soit une augmentation de 111 millions d’euros par rapport au 31 décembre 2016. Le ratio « endettement financier net sur EBITDA ajusté des activités télécoms » s’établit à 1,92x au 30 juin 2017 après 1,93x au 31 décembre 2016, en ligne avec l’objectif d’un ratio autour de 2x à moyen terme.

Perspectives 2017

Orange confirme pour l’exercice 2017 un EBITDA ajusté supérieur à celui réalisé en 2016 à base comparable, porté par la forte dynamique commerciale que soutiennent les investissements et la poursuite des efforts de transformation de la structure de coûts.

Le Groupe confirme également l’objectif d’un ratio dette nette/EBITDA ajusté des activités télécoms autour de 2x à moyen terme pour préserver la solidité financière d’Orange et sa capacité d’investissement. Dans ce cadre, le Groupe maintient une politique d’acquisition sélective et créatrice de valeur en se concentrant sur les marchés sur lesquels il est déjà présent.

Comme annoncé lors de la présentation des résultats de l’exercice 2016, le Conseil d’administration proposera à l’Assemblée générale annuelle 2018 le versement d’un dividende de 0,65 euro par action pour 2017. Un acompte sur dividende de l’exercice 2017, de 0,25 euro par action, sera payé le 7 décembre 20174.

Commentant la publication des résultats de l’activité du 1er semestre 2017, Stéphane Richard, Président-Directeur Général du Groupe Orange a déclaré :

« Les résultats du 1er semestre, et plus encore du 2ème trimestre, confirment une accélération de la croissance du Groupe, portée par la France, l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient.
Pour la première fois depuis 2009, le chiffre d’affaires de la France renoue avec la croissance. L’Espagne, et plus généralement l’Europe, ont également enregistré d’excellents résultats avec de fortes progressions du chiffre d’affaires, soutenu par une hausse significative de la base clients très haut débit.
La stratégie que nous menons depuis de nombreux trimestres, fondée sur la convergence autour du foyer et sur la qualité des réseaux pour offrir une expérience client incomparable, porte aujourd’hui ses fruits.

Et nous avons transformé plus de la moitié de cette hausse de nos revenus en EBITDA, démontrant un bon équilibre entre croissance et profitabilité. Cela nous permet de réaffirmer notre objectif d’une croissance de l’EBITDA ajusté pour l’année 2017.
Enfin, ce semestre a été marqué par le renforcement de notre offre de contenus, via la création d’Orange Content et la signature de nouveaux accords avec des partenaires prestigieux tels que Canal +, partenaire historique, ou encore HBO. Nous sommes convaincus que les contenus sont un outil efficace pour faire monter en gamme et fidéliser nos clients tout en défendant la valeur.

Je tiens à remercier pour cette performance l’ensemble des équipes du Groupe qui œuvrent chaque jour à saisir les opportunités qu’offre à Orange la révolution numérique. »

Le Conseil d’administration d’Orange SA s’est réuni le 26 juillet 2017 et a examiné les comptes du Groupe.
Les commissaires aux comptes du Groupe ont effectué leurs diligences d’audit sur ces comptes et les rapports d’audit relatifs à leur certification sont en cours d’émission.

1 Hors machine-to-machine.
2 Le résultat net des activités cédées relatif à EE (2,249 milliards d’euros) correspond au résultat de cession d’EE pour 2,076 milliards d’euros et aux dividendes reçus d’EE en janvier 2016 (préalablement à sa cession) pour 173 millions d’euros.
3 L’endettement financier net tel que défini et utilisé par Orange ne prend pas en compte Orange Bank pour laquelle ce concept n’est pas pertinent.
4 La date de détachement du coupon est fixée au 5 décembre 2017 et la date d’enregistrement au 6 décembre 2017.