ALGER- L’Entreprise nationale de commercialisation et de distribution des produits pétroliers (Naftal) ambitionne de conquérir des marchés extérieurs notamment ceux des pays voisins dans le cadre d’un plan de développement à l’horizon 2030, a indiqué, mardi à Alger, son P-dg, Hocine Rizou. « Au delà de son objectif de consolider sa position de leader de la distribution des produits pétroliers sur le marché national, Naftal ambitionne de devenir un leader régional incontournable qui s’implantera, dans un premier temps, au niveau des pays voisins », a déclaré M. Rizou lors d’un point de presse tenu en marge d’une rencontre intitulée « Naftal à l’horizon 2030 ». « Actuellement, nous exportons du gaz butane vers la Tunisie et nous allons travailler pour identifier d’autres projets qui vont permettre de gagner en développement et en richesses pour notre entreprise et un gain pour l’économie nationale », a-t-il avancé. Cette journée d’étude, organisée sous la forme d’un brainstorming (réunion pour chercher des idées sur un thème donné) vise à tracer un plan de développement à moyen et long termes en impliquant tous les acteurs de l’entreprise y compris le partenaire social. Il s’agit, selon le même responsable, d’établir un diagnostic détaillé pour recenser les forces et les faiblesses afin d’identifier un cap qui va consolider les créneaux pourvoyeurs de gains et de richesse et améliorer la performance, la productivité et la rentabilité de Naftal. Pour lui, atteindre ces objectifs nécessite d’importants investissements qui devraient être réalisés d’une manière « rationnelle et mûrement réfléchie » dans le cadre des efforts de l’Etat pour rationaliser la dépense publique. Dans ce cadre, a poursuivi M. Rizou, la priorité sera donnée aux investissements rentables qui répondent aux besoins stratégiques de Naftal et aux investissements qui remplissent la mission du service public. « Il faut impérativement réussir l’équation de la conciliation entre la vocation économique de l’entreprise, qui exige de la performance et de la rentabilité, et la notion de service public », a-t-il estimé. En 2014, Naftal a réalisé un chiffre d’affaires (CA) de 333 milliards de DA dont 75% dans la branche des produits à prix administrés (carburant, GPL), qui continue d’enregistrer des déficits, selon les chiffres communiqués lors de cette rencontre. Le reste du CA est réalisé par la branche des produits à marge libre (lubrifiants, bitumes et pneumatique). Par marché, Naftal possède 95% du marché des carburants estimé à 14 millions de tonnes, tandis que pour le marché GPL, qui avoisine 1,5 million de tonnes, elle y détient une part de 82%. Pour les lubrifiants, bitumes et pneumatique, Naftal en détient respectivement 65%, 55% et 1%. Pour son plan de développement 2015-2019, Naftal prévoit d’augmenter les capacités de stockage de carburants à 30 jours contre 15 jours actuellement, et de transporter 70% des produit pétroliers par canalisation contre 30% actuellement. Cette société compte aussi réaliser 21 nouvelles stations de services sur l’autoroute Est-ouest, qui s’ajouteront aux 26 stations déjà opérationnelles, en plus de la réhabilitation de 700 autres stations. La réalisation de grandes stations de distributions de carburants dans les grandes villes figurent également parmi les projets envisagés. Source : APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here