SOMOCER – Hausse de 23,39% du chiffre d’affaires global à fin Septembre 2017

Au terme du troisième trimestre de l’année 2017, la société SOMOCER affiche des résultats de bon signe comparativement à la même période de l’année 2016

Les revenus enregistrés au terme du troisième trimestre 2017 de la société Somocer se
sont établis à 19 222 mDT contre 15 023 mDT à cette même date de l’année précédente,
soit une augmentation de 27,95%. Cette embellie a été favorisée par l’effet synergique de
deux facteurs :

  • Une hausse du chiffre d’affaires local de presque 29%, ce dernier est passé de 13 229
    mDT au titre du troisième trimestre 2016 à 16 969 mDT au troisième trimestre de
    l’année en cours.
  • Une augmentation du chiffre d’affaires à l’export de 25,53%, passant de 1 794 mDT
    au troisième trimestre de 2016 à 2 252 mDT au titre du troisième trimestre 2017.
    Ceci traduit la politique de développement à l’international dans laquelle le groupe
    s’est engagé depuis 2016.

Suivant la même tendance, les revenus cumulés au terme du troisième trimestre 2017 ont connu une évolution considérable de l’ordre de 23,39% pour s’établir à 60 826 mDT contre 49 297 mDT réalisés à cette même date une année auparavant. Cette progression est tributaire principalement à :

  • Une augmentation du chiffre d’affaire local de 16,64% pour s’établir à 52 715 mDT à fin Septembre 2017.
  • Un accroissement du chiffre d’affaires à l’export de 97,72%, pour totaliser 8 111 mDT à la clôture de Septembre 2017 contre 4 102 mDT réalisé à cette même période de l’année précédente. Somocer continue de consolider sa position à l’étranger d’autant plus qu’elle a réussi à profiter d’un moment très propice pour l’écoulement de ses produits ailleurs vu la hausse persistante de la devise dans laquelle sont libellées ses factures.

Gardant en ligne de mire ses axes de développement à l’échelle internationale, Somocer a participé durant la première semaine du mois de Septembre au Salon Fournisseurs de la célèbre enseigne française Leroy Merlin spécialisée dans la construction, le bricolage et le jardinage et ce dans le but de renforcer la convention qu’elle avait signé avec ce label à la fin de l’année 2016. Par ailleurs, la société a tenu sa présence à la fin de ce même mois, pour la deuxième année successive, au salon CERSAIE en Italie, premier salon de la céramique au monde. Une participation fructueuse qui lui a permis de conclure de
nouveaux partenariats. Certes ces participations récurrentes et fructueuses donneraient une impulsion supplémentaire à la vocation d’exportateur de Somocer.

Selon le Management de la société, l’enjeu de l’export est non seulement crucial pour doper le volume d’activité de la société, mais il l’est aussi en termes de couverture de change dans la mesure où il permet de compenser le risque de fluctuation lié aux importations et aux opérations de financement en devises. La société a décidé de se mettre à l’avant-garde de l’export en vue d’améliorer la prépondérance de cette activité dans le chiffre d’affaires global.

Sur le plan opérationnel, la production afférente au troisième trimestre de l’année 2017 a affiché une hausse de 25,95% pour s’établir à 19 910 mDT, portant son volume cumulé à 60 143 mDT à fin Septembre 2017, soit une augmentation de l’ordre de 17,90% sur une année glissante.

Cette production est répartie entre plusieurs produits tel que le grès et la faïence qui accaparent, à eux deux, plus de la moitié des outputs. Du côté des investissements, on observe une hausse de 13,59% au titre troisième trimestre 2017, comparativement à la même date de 2016. Par contre, les investissements cumulés au terme de Septembre 2017 se sont réduits de 27,72% en glissement annuel, pour totaliser 3 479 mDT.

Sur le volet financier, les engagements bancaires se sont accrus de 6,39%, s’inscrivant à  63 659 mDT au terme de Septembre 2017 contre 59 834 une année auparavant. Toutefois, ils se sont réduits de 2,2% par rapport au 30 juin 2017. En effet, les crédits de court terme se sont amplifiés de 26,60% pour se solder à 35 535 mDT au terme du troisième trimestre 2017, tandis que les emprunts de long et moyen terme se sont contractés de 11,45% sur cette même période pour s’établir désormais à 28 123 mDT