La ministre du Tourisme, Selma Elloumi Rekik, a annoncé une série de mesures exceptionnelles en faveur du secteur du tourisme, et ce, afin de l’aider à dépasser la crise suite à l’attentat survenu dans un hôtel à Sousse dont notamment le report du remboursement des prêts pour les années 2015 et 2016 avec reprogrammation selon la capacité de l’institution à payer, l’octroi de nouveaux crédits exceptionnels remboursables sur sept ans, dont deux ans de grâce avec garantie de remboursement prise en charge par l’Etat, dans le cadre de la gestion des règles prudentielles. Les prêts seront alloués pour financer les activités de chaque institution touristique pour les années 2015 et 2016, la réduction du taux de TVA de 12% à 8%, le rééchelonnement des créances fiscales des institutions touristiques, le rééchelonnement des créances des institutions touristiques auprès de la STEG et de la SONEDE, l’annulation du timbre fiscal imposé aux étrangers lors de leur départ du territoire tunisien (30 dinars payables à la sortie du territoire), la réduction de 30% sur les tarifs de transport (aérien et maritime) pour les tunisiens résidents à l’étranger. (le taux de réduction pris en charge à 50% par l’Etat et 50% par Tunisair ou CTN), la prise en charge par l’Etat de la CNSS des institutions touristiques qui maintiendront leurs employés en activité, l’octroi d’une prime à l’employé au chômage technique suite à la fermeture ou non de l’institution touristique à laquelle il est rattaché. Qu’en pensent nos professionnels ?

Habib Bouslama (hôtelier à Hammamet)
« Des mesures courageuses mais insuffisantes »
Des mesures courageuses, mais pas insuffisantes pour sauver cette saison. Il fallait les prendre sinon il va y avoir des problèmes sociaux et économiques dans le pays. Le tourisme tunisien est là depuis 60 ans. Si ce secteur s’écroule et qu’il n’est pas soutenu, c’est toute l’économie qui s’écroule. Toutefois, ces mesures manquent de précision notamment en ce qui concerne le rééchelonnement des créances fiscales des institutions touristiques.

Zakaria Zgolli (banquier)
« Des difficultés pour leur concrétisation »
Des mesures tardives mais courageuses. Mais on va se heurter à des difficultés pour leur mise en pratique et là il faut penser à créer un fond de roulement pour sauver le secteur durant la saison estivale

Wahid Ibrahim (expert en tourisme)
« Souvent trop tard et toujours sous pression ! »
Le gouvernement vient de prendre 11 mesures pour le sauvetage du secteur touristique ».Avait-on besoin de tout ce temps et surtout de toutes ces victimes pour enfin prendre de telles décisions ? Réactivité à la tunisienne : souvent trop tard et toujours sous pression !

Khayrallah Tlatli (Agent de voyage)
« Tenir à flots nos entreprises » »
Les entreprises du secteur touristique sont depuis quatre ans dans un enchainement de saisons avec des chiffres en perpétuelles dégradations. Cette accumulation de résultats étriqués a fait subir à nos établissements des dommages inestimables et nous vous en avons exposé à plusieurs reprises les conséquences au niveau de la gestion de nos hôtels et agences de voyages.L’année 2015, ne nous a pas apporté l’éclaircie tant souhaité, et la chute ne s’est pas arrêtée elle s’est même accentuée après l’attentat du Bardo. Nous avons essayé tant bien que mal de conserver une activité de survie et protéger l’emploi au sein de nos entreprises étant conscient de l’importance de ce facteur dans cette phase de l’histoire de la Tunisie. Ces mesures urgentes sont de nature à soutenir le secteur et tenir à flot nos entreprises.

Hassen Knani (directeur d’un hôtel)
« Réanimer le tourisme au bout du gouffre»
C’est un plan d’urgence immédiat pour réanimer le secteur et maintenir l’emploi et l’ouverture des hôtels.

Erich Alauzen (journaliste)
« Elles auraient dû être prises dès Bardo »
Elles auraient dû être prises dès Bardo, bien évidemment..

Moez Ben Salem (expert en tourisme)
« Penser à 2016 »
Ces mesures arrivent trop tard. Aucune mesure n’est capable de sauver la saison touristique actuelle; il faut déjà penser à 2016

Kamel Bouaouina

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here