France: le ralentissement dans les services s’atténue 

Le ralentissement du secteur des services en France s’est atténué en mars malgré des restrictions plus strictes liées à la pandémie, montrent les résultats définitifs de l’enquête mensuelle que réalise IHS Markit auprès des directeurs d’achat.

L’indice des services est remonté à 48,2 contre 45,6 en février et 47,8 en première estimation.

L’indice composite, qui combine l’activité des services et celle du secteur manufacturier, est revenu à 50,0 le mois dernier, le seuil qui sépare la contraction de la croissance. Cet indice s’affichait à 47,0 en février et à 49,5 en première estimation.

Le gouvernement français a étendu les mesures de lutte contre le COVID-19 à tout le pays face à l’augmentation des nouveaux cas de COVID-19.

« Après six mois de contraction, les dernières données PMI indiquent une stabilisation des niveaux d’activité dans le secteur privé français », a déclaré Eliot Kerr, économiste chez IHS Markit.

« La récente réintroduction de mesures de confinement à Paris constitue un léger revers mais la solidité du sentiment suggère que les entreprises voient au-delà du court terme et se préparent à la réouverture plus large de l’économie », a ajouté l’économiste.

Articles récents

A lire également