mardi, octobre 20, 2020

STAM

La FTTH refuse que les opérateurs de commerce extérieur soient les otages du conflit

Suite à la totale paralysie de l’activité au sein du Port de Rades enregistré les 30 et 31 mars dernier en raison d’un mouvement de grève observé par le syndicat de base du port de Rades de la Société tunisienne d’acconnage et de manutention (STAM) qui réclame une augmentation des salaires qui ne pourrait être satisfaite qu’à la faveur d’une augmentation des tarifs des prestations fournies par la STAM dans les différents ports du pays.
- Advertisement -

Latest News

Ali Kooli: «Il faut rétablir la crédibilité de l’Etat »

Rétablir la crédibilité de l’Etat en honorant ses engagements et limiter ses dépenses à celles nécessaires, c’est l’orientation retenue...
- Advertisement -

5G: La Suède bannit les équipements Huawei et ZTE de son réseau

La Suède a annoncé mardi le bannissement des équipements des sociétés chinoises Huawei et ZTE dans le déploiement de la cinquième génération de téléphonie...

Porsche dévoile de nouveaux modèles Panamera délivrant jusqu’à 700 ch.

Porsche complète la gamme Panamera en dévoilant de nouveaux modèles. Le fleuron de la gamme offre désormais une puissance cumulée de 700 ch (514...

LFC 2020 : Hausse du budget de l’Etat de 9,5% et aggravation du déficit budgétaire à 13,4% du PIB

Le budget de l'Etat pour l'année 2020 a été révisé à la hausse, dans le cadre de la Loi de Finances complémentaire (LFC), de...

Banque mondiale: L’économie tunisienne devrait ralentir de 9,2% au lieu de 4% en 2020

L’économie tunisienne devrait connaître un ralentissement de 9,2% en 2020, ce qui représente une baisse par rapport aux premières prévisions de -4 %, en...