Cinquante membres accrédités de l’Association canadienne des agences de voyages ( ACTA ) effectueront un voyage officiel en Tunisie pour tenir leur session périodique de formation, découvrir plusieurs produits touristiques tunisiens et explorer des opportunités de partenariat avec leurs homologues tunisiens.

Ce voyage, du 6 au 12 novembre 2015, s’insère dans le cadre des actions promotionnelles que mène l’Office national du tourisme tunisien ( ONTT ) et dont la cadence a été accélérée, notamment après les attentats du Musée du Bardo et de Sousse. Deux événements tragiques qui ont porté un coup dur à la destination tunisienne sur le marché des voyages canadiens.

La présence de l’association canadienne en Tunisie se veut, comme le souligne Issam Kherdine, représentant du tourisme tunisien au Canada, un geste de solidarité et de confiance qui tend à épauler les efforts tunisiens pour la relance des flux touristiques canadiens.

Au menu de ce voyage, et outre le côté réflexion, figurent plusieurs contacts officiels avec les responsables tunisiens dont la ministre du Tourisme et de l’Artisanat, des rencontres B 2B avec les agents de voyages tunisiens et des déplacements dans plusieurs sites touristiques à Tunis, Kairouan, Hammamet et Tozeur.

Il est à noter qu’en 2014, dix mille touristes canadiens ont visité la Tunisie. Ce flux devait chuter au cours des dix premiers mois de 2015 à 1700 clients. Un score en deçà des espoirs, estiment plusieurs professionnels du secteur qui affirment la bonne perception de la destination tunisienne auprès des tour-opérateurs et des Canadiens.

De leur côté, les concurrents directs de la Tunisie sur ce marché ont perdu de leur attractivité, en l’occurrence l’Egypte avec 180000 clients et le Maroc avec 15000 touristes canadiens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici