Vainqueur Award Voiture de l’année Volvo XC90 – Un design revu en profondeur, une nouvelle plate-forme, des moteurs inédits… cette seconde génération du SUV 7 places est définitivement séduisante.

Award Volvo XC90
Award-volvoxc90Puisqu’on ne change pas une équipe qui gagne, Volvo avait tout intérêt à faire preuve d’un certain conservatisme en renouvelant son XC90, un SUV 7 places 2015 dont la première génération a convaincu, malgré son positionnement haut de gamme, près de 15 000 familles françaises en l’espace de 12 ans. En toute logique, le constructeur suédois s’est donc attaché… à tout changer ! Ou presque. Ce qui a fait le succès de cette alternative aux grands monospaces a été conservé, voire amélioré.

BASE-AWARD-002

Allongé de 14 cm et élargi de 10 cm, le XC90 cultive son instinct familial pour offrir encore un peu plus d’espace à bord et accueillir confortablement jusqu’à 7 personnes tout en proposant un volume de coffre de plus de 300 litres au minimum. Il est également possible de transformer ce SUV en déménageur de luxe en faisant disparaître les sièges dans le plancher pour bénéficier d’une soute de 1 900 litres. Tout en multipliant les aspects pratiques, Volvo n’a pas négligé la présentation pour autant. Le soin porté à la qualité des matériaux et à leur ajustement a de quoi rendre jaloux la concurrence allemande. Tiré à quatre épingles, l’habitacle, connecté via l’immense tablette tactile de la console centrale, dégage un profond sentiment de luxe sans jamais sombrer dans l’ostentation. Original et épuré, le mobilier fait écho à la sobriété toute relative de la ligne.

Jadis décrié pour son comportement gabarit imposant, le XC90 faisait craindre le pire en en voyant son gabarit augmenter. Dès les premiers hectomètres parcourus à son volant, on est rassuré : confortablement amorti, le mastodonte de plus de deux tonnes se manœuvre comme une familiale compacte… conséquence heureuse des bienfaits de la plate-forme modulaire de la marque. Baptisée SPA (Scalable Product Architecture), elle garantit équilibre, dynamisme et sérénité pour le conducteur quand la route se met à tournicoter. D’autant que la familiale scandinave est bardée d’aides électroniques comme l’assistant à la conduite dans les embouteillages ou le système de freinage d’urgence autonome.

La refonte de la structure impacte également la mécanique. Si l’on regrette l’onctuosité des 5, 6 et 8 cylindres aujourd’hui disparus, l’unique bloc (!) 4-cylindres 2.0 turbo, décliné en essence comme en diesel, console par son brio. En phase avec son temps, le XC90 peut aussi recevoir une chaîne de traction hybride rechargeable. Aboutie, la version T8 Twin Engine associe une machine électrique de 60 kW (soit 82 ch environ) à son moteur essence. La puissance cumulée atteint 400 ch pour une consommation de 2,5 l/100 km seulement, selon le cycle normalisé, grâce aux 40 km d’autonomie en mode zéro émission. Décidément, Volvo a bien fait de (presque) tout changer.

PALMARÈS (Award voiture de l’année 2015) :

1. Volvo XC90
2. Mercedes GLC

MERCEDES-GLC
MERCEDES-GLC

Le SUV compact de la marque à l’étoile met à profit les progrès accomplis par la Classe C dont il dérive pour faire la différence. Son agrément de conduite, son niveau de confort et son arsenal sécuritaire en font l’une des vedettes de cette année 2015.

3. Opel Astra

OPEL-ASTRA
OPEL-ASTRA

La marque au Blitz n’aura eu qu’un leitmotiv pour créer sa nouvelle Astra : l’allègement. Cette cinquième génération en profite pour se montrer plus accueillante et afficher un degré de sophistication rare au sein de la catégorie des familiales compactes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here