samedi, février 27, 2021

La Bourse de New York finit la semaine en hausse, les annonces de Gilead rassurent

Dans la même catégorie

Wall Street: La Bourse de New York ouvre dans le désordre, pause sur les rendements

La Bourse de New York évolue en ordre dispersé vendredi dans les premiers échanges au lendemain d'une forte baisse...

USA: Rebond des dépenses de consommation en janvier

Les dépenses de consommation des ménages aux États-Unis ont fortement rebondi en janvier, grâce à des aides financières accordées...

USA: Net recul des inscriptions hebdomadaires au chômage à 730.000

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont diminué plus fortement qu'attendu aux Etats-Unis la semaine dernière, à 730.000 contre 841.000...

Merck annonce le rachat de Pandion Therapeutics pour 1,85 milliard de dollars

Merck a annoncé jeudi son intention d'acheter la société pharmaceutique Pandion Therapeutics pour environ 1,85 milliard de dollars (1,51...

Economie / Monde: la femme toujours défavorisée par rapport à l’homme

Les pays avancent à petits pas vers une plus grande égalité entre les sexes mais, à travers le monde,...

La Bourse de New York a fini en hausse vendredi, soutenue par des annonces positives concernant le traitement développé par Gilead conte le coronavirus qui ont permis de contrebalancer les craintes liées à la résurgence de l’épidémie aux Etats-Unis.

L’indice Dow Jones a gagné 1,44%, ou 369,21 points à 26.075,3 points.

Le S&P-500, plus large, a pris 32,99 points, soit 1,05%, à 3.185,04 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 69,69 points (+0,66%) à 10.617,44 points, un nouveau record de clôture.

Sur la semaine, le Dow Jones a gagné 0,96%, le S&P a pris 1,75% tandis que le Nasdaq a grimpé de 4%.

Aux valeurs, Gilead a grimpé de 2,15% après avoir annoncé que des données supplémentaires d’une étude de stade avancé avaient montré que le traitement expérimental remdesivir réduisait le risque de mortalité des patients atteint du Covid-19 et améliorait considérablement l’état de santé des plus gravement malades.

Bank of America, Citigroup, JPMorgan Chase et Goldman Sachs ont progressé en amont de la publication de leurs résultats financiers la semaine prochaine, qui marquera le coup d’envoi de la saison des résultats trimestriels.

Les bénéfices des sociétés du S&P-500 devraient avoir chuté de 44,1% entre avril et juin, selon les données Refinitiv IBES.

Articles récents

Tunisie Clearing, accréditée émetteur officiel

Tunisie Clearing a été accréditée en qualité d’émetteur officiel des Identifiants d’entités juridiques (LEI) par la Fondation Internationale des...

A lire également