jeudi, octobre 1, 2020

USA : Wall Street termine dans le rouge faute d’avancée à Washington

Dans la même catégorie

H&M : Le bénéfice dépasse les attentes au 3e trimestre, le redressement se poursuit

H&M a fait état jeudi d’un bénéfice trimestriel légèrement supérieur au résultat préliminaire annoncé par le groupe le 15...

La Bourse de New York en pause avant le premier débat Trump-Biden

La Bourse de New York a ouvert quasiment à l’équilibre mardi, les investisseurs préférant rester prudents quelques heures avant...

USA – Robert Kaplan: Des taux d’intérêt à zéro ont un coût

La banque centrale américaine devrait maintenir ses taux à quasiment zéro jusqu’à ce que l’économie soit de nouveau sur...

La Chine envisage un objectif de croissance moins élevé pour 2021-2025

La Chine devrait abaisser son objectif de croissance pour les cinq prochaines années par rapport à celui de 2016-2020...

Les Bourses européennes ont fini en hausse, Wall Street en hausse

Les Bourses européennes ont fini en hausse lundi, profitant de la tendance positive à Wall Street et d’un bon...

La Bourse de New York a fini dans le rouge mardi après une séance en dents de scie qui aura permis au S&P 500 de s’approcher de ses plus hauts historique avant de céder l’essentiel de ses gains faute d’avancées à Washington sur le front du plan de soutien à l’économie.

L’indice Dow Jones a perdu -0,38% soit 104,53 points, à 27.686,91.

Le S&P-500, plus large, a perdu 26,81 points, soit -0,80%, à 3 333,66.332,89, à moins de 1% du record inscrit le 1er février avant que la crise du coronavirus se propage aux Etats-Unis.

Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 185,53 points (-1,69%) à 10 782,82.780,42 points.

Hésitants tout au long de la séance, les trois principaux indices ont terminé dans le rouge après les déclarations de Mitch McConnell, le chef de file des républicains au Sénat, selon lequel aucune discussion n’a eue lieu ce mardi à Washington entre les démocrates et la Maison blanche, laissant ainsi entendre que les négociations sur le plan de relance étaient dans l’impasse.

Très exposé aux valeurs technologiques, le Nasdaq a été pénalisé par les prises de bénéfices perceptibles opérées sur de grands noms du secteur tels qu’Amazon.com (-2,14%), Netflix (-3,40%) ou encore Apple (-2,97%).

“Nous assistons à des prises de bénéfices dans les grands noms de la technologie et nous voyons que ces bénéfices sont redéployés sur les secteurs qui sont à la traîne”, a déclaré Quincy Krosby de Prudential Financial.

Articles récents

H&M : Le bénéfice dépasse les attentes au 3e trimestre, le redressement se poursuit

H&M a fait état jeudi d’un bénéfice trimestriel légèrement supérieur au résultat préliminaire annoncé par le groupe le 15...

BMW lance une nouvelle série spéciale de son X2. Son nom : la M Mesh Edition

Encore plus attrayant et plus original, le Sports Activity Coupé (SAC) définit de nouvelles références avec la BMW X2 M Mesh Edition. Basé sur...

Téléphonie : Galaxy S20 FE, Samsung dévoile un nouveau venu dans la gamme des Galaxy S20

Avec le Galaxy S20 FE, Samsung dévoile un nouveau venu dans la gamme des Galaxy S20. Il porte en lui tout l’héritage de ses...

PBR Rating publie sa note macroéconomique et ses perspectives de croissance pour la Tunisie

Dans le cadre de ses travaux d’études et d’analyse des données macroéconomiques et des performances sectorielles de l’économie tunisienne, l’agence de notation nationale PBR...

APII: Chute de 21,6% du nombre de projets d’investissement déclarés dans l’industrie

L'Agence de promotion de l'industrie et de l'innovation (APII) vient de publier le bulletin de conjoncture à fin août 2020 relatifs aux investissements déclarés....

Dans la même catégorie