APII: L’investissement déclaré dans le secteur industriel en baisse de 16,5%, à fin novembre 2021

L’investissement déclaré dans le secteur industriel a baissé de 16,5%, durant les 11 premiers mois de 2021, à 2 275,6 millions de dinars (MD), selon les dernières statistiques publiées par l’Agence de Promotion de l’Industrie et de l’Innovation (APII).

Ces investissements seront mobilisés pour la mise en place de 3 068 projets, qui favoriseront la création de 44 238 postes d’emploi.

En hausse, les investissements dans les secteurs des industries agroalimentaires et des industries chimiques qui ont augmenté respectivement, de 40,3% et de 37,2%.

A contrario, les investissements dans les domaines des industries des matériaux de construction, de la céramique et du verre ont régressé de 67,8%. Idem pour les investissements dédiés à la filière des industries du cuir et de la chaussure (-40) et celle des industries mécaniques et électroniques (-38%).

Même constat, pour les filières des industries du textile et de l’habillement et des industries diverses (-23%).

D’après l’APII, 52% des investissements déclarés durant les onze premiers mois de l’année 2021, seront lancés dans le cadre de projets d’extension et de renouvellement de matériel.

Pour les investissements déclarés dans le cadre des projets de création, ils ont diminué de 24,7%, à 1097 MD.

Par ailleurs, les investissements déclarés dans les industries totalement exportatrices ont enregistré une augmentation de 11,7%, à 94,5 MD à fin novembre 2021, alors que ceux destinés aux industries dont la production est orientée vers le marché local ont baissé de 29,2%, à 1330,1 MD.

En outre, les investissements industriels à 100% étrangers et en partenariat ont régressé de 9,4% à 877,4 MD, durant la même période de l’année 2021.

Les services ne sont pas en reste !

L’investissement déclaré dans les activités de services a régressé de 6,2%, entre 2020 et 2021 (11 mois), à 940,6 millions de dinars (MD), selon le bulletin de conjoncture (Novembre 2021), publié par l’APII.

Le nombre de projets déclarés a chuté de 16,2%, à 7941, lesquels permettront la création de 27 496 postes d’emploi, contre 30 386 postes d’emploi en 2020, soit une baisse de 9,5%.

Les investissements déclarés dans les activités de services totalement exportateurs ont évolué de 44,4%, à 114,4 MD. Ces projets ne représentent que 12% du total des investissements déclarés à fin novembre 2021. Ceux dans les services orientés vers le marché local qui représentent 88% du total des déclarations d’investissements dans les activités de services, se sont repliés de 10,6%.

L’APII a également, précisé que 84% des investissements déclarés dans les activités de services ont été déclarés dans la région de l’Est.

En fait, la diminution des investissements durant les onze premiers mois de l’année 2021, dans les activités de services résulte de la baisse des investissements déclarés dans les régions de l’Est de 12,3%, à 788,7 MD. En revanche, les investissements dans les régions de l’Ouest ont augmenté de 47%, à (151,8 MD).

Les investissements à participation étrangère ne représentent que 8% du total des investissements déclarés. Ces derniers ont chuté de 63,3% passant de 199,3 MD au cours des onze premiers mois de l’année 2020, à 73,1 MD au cours de la même période de l’année 2021.

Cette diminution est due aussi, au repli de 61,7% des investissements en partenariat (46,6 MD) et de 65,8% des investissements déclarés dans le cadre des projets 100% étrangers (26,5 MD).

Les services connexes à l’industrie en hausse de 18,1%

Au niveau des services connexes à l’industrie, l’investissement déclaré qui représente 36,8% de l’investissement total déclaré dans les activités de services, a enregistré une hausse de 18,1%, s’établissant à 346,3 MD.

Par ailleurs, il est à noter que le nombre de projets connexes à l’industrie a diminué de 7,2%, à 5504 et que le nombre des emplois y afférents a suivi la même tendance baissière ( -1,6%, à 14414 emplois à fin novembre 2021).

Articles récents

A lire également