Pour son spectacle Hip Hop Urbain sur la scène du Festival International de Carthage, le metteur en scène Mohamed Ali Ben Jemaa a vu les choses en grand. Entre show de motards, freestyle de football, graffitis en live et performances d’artistes, rien n’a été laissé de côté dans la soirée du dimanche 16 août.

carthage---hiphop-2
Kafon, dont la participation à cette soirée a suscité de grosses polémiques notamment dans les médias, a fait son entrée sur scène au bord d’une fourgonnette personnalisée et décorée par des graffitis aux tendances reggae en compagnie d’ArtMasta sur les beats de Houmani. Devant un public qui remplissait les gradins du théâtre romain de Carthage, les deux hommes ont interprété la majorité des chansons à succès de Kafon comme Mazatil ou 40/70 accompagnés par une formation musicale composé de cordes, de cuivres et de percussions qui se trouvait sur la plateforme supérieure du théâtre. Par la suite, Kafon a invité le rappeur originaire de Sousse, G.G.A, qui a interprété avec lui leur duo  »Gabi Gabi ».

carthage---hiphop-3Balti, entré en seconde partie de la soirée, a préféré venir à la rencontre du public avec un cortège de motos et sous les applaudissements de ses fans venus nombreux pour l’occasion. Il était accompagné par Nizar Nigro et a invité le rappeur tunisien résidant en France, Tunisiano membre du groupe Sniper.
Balti a choisi d’interpréter ses singles les plus récents avant de laisser sa place à d’autres musiciens et rappeurs qui ont présenté quelques chansons en BeatBox alors que les danseurs continuaient, quant à eux, d’émerveiller le public par des figures impressionnantes et que les artistes graffiteurs finissaient leurs deux tableaux entamés depuis le débuts de la soirée.
Le rappeur est par la suite revenu sur scène pour interpréter son titre  »Layyam » avant d’enchainer avec  »Ana Al Fata Nadhifou » pour laquelle il était accompagné par un chorale composée uniquement d’enfants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici