Selon le journal algérien El Watan, les algériens n’ont pas boudé la Tunisie. La fréquence des déplacements des Algériens vers la Tunisie et vice versa à travers les postes-frontières de l’est du pays n’a pas été affectée au lendemain de l’attentat terroriste de Sousse « En effet, selon les douaniers en activité aux postes d’El Ayoun et Oum Tboul, relevant de la wilaya d’El Tarf, les Algériens comme les Tunisiens animent toujours la même cadence de voyage. «Après l’annonce de l’abominable acte terroriste qui a emporté 37 touristes à Sousse, le poste d’El Ayoun a continué à traiter la même moyenne de voyageurs algériens et tunisiens de et vers la Tunisie.C’est une moyenne de 10 à 15 véhicules de tourisme avec souvent quatre passagers et 30 camions de marchandises par jour. A Oum Tboul, l’activité est plus importante, même au mois de Ramadhan», confirme un agent de la PAF en faction au poste-frontière d’El Ayoun. Celui d’Oum Tboul demeure plus animé.En effet, selon les chiffres avancés par un officier des Douanes algériennes, «pas moins de 120 véhicules traversent quotidiennement les frontières algériennes pour se rendre en Tunisie». Cette dernière a toujours été une destination touristique très prisée des Algériens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici