Le Conseil supérieur de l’Investissement tient sa première réunion

Le Conseil supérieur de l’Investissement (CSI) a tenu, mercredi, sa première réunion sous la présidence du chef du gouvernement, Youssef Chahed.

Tenue au siège officiel de l’Instance tunisienne de l’investissement aux Berges du Lac (nord de Tunis), la première session du conseil supérieur de l’investissement a été consacrée à l’identification d’une politique et une stratégie en matière d’investissement à travers l’évaluation des anciennes politiques dans ce domaine et l’instauration de décisions favorisant la promotion des affaires et de l’investissement en général.

Le conseil, qui a examiné par la même occasion, les démarches à adopter pour traduire dans les faits les réformes législatives énoncées par la nouvelle loi sur l’investissement, va décider des incitations au profit des projets d’importance nationale (ceux dont le coût dépasse 50 millions de dinars et qui prévoient la création de 500 postes d’emploi).

L’Instance tunisienne de l’investissement a pour mission de gérer les projets, dont le coût dépasse 15 millions de dinars, alors que les projets de coûts inférieurs sont confiés aux structures et agences sectorielles, dans le cadre de conventions-cadres adoptées par le Conseil supérieur de l’Investissement.

Un interlocuteur unique a été établi au sein de l’instance pour communiquer avec les investisseurs et leur faciliter les procédures administratives. Il est destiné aux projets de coûts supérieurs à 15 millions de dinars.

Des commissions régionales seront installées au sein de l’Instance pour aider à octroyer des incitations à l’investissement dans les régions. Elles se chargeront de l’examen des demandes déposées pour bénéficier des incitations financières inscrites dans la loi sur l’investissement pour les projets dans le coût ne dépasse pas 1 million de dinars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here