Les réserves de devises extérieures flirtent avec un seuil critique


Le niveau des réserves de devises extérieures est de 11,50 milliards de dinars (4,8 milliards de $) au 15 août. Ceci correspond à 90 jours d’importations contre 118 jours d’importations à la même période un an plus tôt.

Cette situation a pour cause l’aggravation du déficit extérieur du pays sur les sept premiers mois de l’année. Ce déficit a progressé de 26% en glissement annuel pour atteindre 8,63 milliards de dinars tunisiens. « 90 jours d’importations, c’est le niveau le plus bas atteint par les réserves en trente ans. C’est le niveau maximum du risque. Ceci est lié à l’aggravation sans précédent du déficit commercial et la dévaluation du dinar tunisien », a confié à Reuters Mourad Hattab, expert en risques.

En dépit d’une transition démocratique réussie, la Tunisie connaît des difficultés liées aux réformes économiques et à la maîtrise de la dépense publique prescrites par le Fonds monétaire international (FMI).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here