Tunisie – Petrofac : « Nous interviendrons si on ne vous laisse pas accéder à l’Usine » (gouverneur de Sfax)

« Unissez vos rangs, et mettez-vous devant Petrofac, essayez d’accéder à vos locaux. Si un problème se produit, nous interviendrons ». C’est ainsi que s’est adressé le gouverneur de Sfax à une petite délégation représentant les 170 employés de Petrofac ainsi que les représentants des unités touristiques et des restaurants de Kerkennah. Que veut-il insinuer par cela?, nous a déclaré un employé de la firme pétrolière qui préfère garder l’anonymat, que nous devons reproduire le scénario de l’année dernière?

«Intervenir de notre propre chef pour « dégager » les sit-ineurs diplômés? Que cela tourne à une bataille entre nous et les habitants de Kerkennah? Que le sang coule pour que les forces de l’ordre libèrent notre lieu de travail? Nous ne sommes pas prêts à revivre les violences de l’année dernière. Par contre, nous bloquerons peut être la circulation des bateaux reliant Sfax à Kerkennah et peut-être que dans ce cas les autorités publiques agiront pour préserver nos droits, nous autres travailleurs!».

Un témoignage édifiant qui prouve à quel point le gouverneur de Sfax, qui agit à ce jour dans l’impunité totale, n’accordant aucune importance à la préservation du tissu économique de sa région est indifférent à son sort.

Pire, il aurait, d’après le même témoin, demandé un peu de temps pour négocier avec la Jabha (Front populaire).

On ne trouve pas de mots pour décrire le niveau de déliquescence de l’Etat à Sfax et illustrer le manfoutisme du premier responsable dans la région dont le positionnement économique se réduit comme peau de chagrin.

Monsieur le chef du gouvernement, le gouverneur de Sfax représenterait-il un enjeu plus important que les intérêts économiques de l’Etat tunisien?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here