jeudi, février 25, 2021

Volkswagen: Retour à la rentabilité au troisième trimestre malgré la pandémie

Dans la même catégorie

Dégradation de la notation souveraine de la Tunisie par Moody’s: Les analystes s’inquiètent et espèrent un réveil des consciences

La Tunisie a subi, encore une fois, une dégradation de sa note souveraine, par l’agence Moody’s. L’agence de notation...

QNB remporte 7 prix prestigieux dans le cadre de l’enquête d’Euromoney sur les services de Banque Privée

Le groupe QNB, la plus grande institution financière au Moyen-Orient et en Afrique (MEA), a été primée pour ses...

Tunisie — Allemagne: Lancement de fonds d’appui directs au profit des associations tunisiennes

Les micro-projets doivent être d’intérêt commun et avoir un impact immédiat et être réalisés durant l’année en cours. L’ambassade de...

Tunisie Valeurs | Bilan des activités bancaires du dernier trimestre 2020: Challenge relevé !

«Tunisie valeurs : la Maison de l’épargnant » a publié le bilan portant sur les activités des banques relatif...

Economie / Monde: la femme toujours défavorisée par rapport à l’homme

Les pays avancent à petits pas vers une plus grande égalité entre les sexes mais, à travers le monde,...

Volkswagen a annoncé jeudi avoir renoué avec la rentabilité au troisième trimestre, grâce à une hausse de la demande de voitures haut de gamme en Chine et malgré la baisse générale du marché automobile mondial liée à la pandémie de coronavirus.

Le constructeur automobile allemand a réitéré s’attendre à un bénéfice pour l’ensemble de l’année, ses activités s’étant “sensiblement redressées” au cours du trimestre avec une hausse de 3% des ventes de ses véhicules haut de gamme en Chine, y compris les voitures de sport Audi et Porsche.

Le groupe a également bénéficié d’une série de mesures de réduction de coûts lancées au début de l’année pour contrer l’impact de la pandémie.

Les réductions de coûts ont eu autant d’impact que l’amélioration continue de la situation sur les principaux circuits de vente, a déclaré Volkswagen.

La liquidité nette du groupe a également augmenté, passant de 18,7 milliards d’euros à la fin du deuxième trimestre à 24,8 milliards d’euros.

Le constructeur a fait état d’un bénéfice d’exploitation hors éléments exceptionnels de 3,2 milliards d’euros sur juillet-septembre, contre 4,8 milliards sur la même période l’an dernier.

Si le groupe s’attend à ce que le bénéfice pour l’ensemble de l’année 2020 soit toujours “fortement inférieur” à celui de 2019, il devrait cependant rester en “territoire positif”.

Volkswagen avait publié en juillet une perte opérationnelle pour le premier semestre à la suite d’une chute de 27% des livraisons d’automobiles.

Articles récents

Les Bourses européennes ont fini en hausse, mais les craintes sur l’inflation demeurent

Les Bourses européennes ont fini en hausse mercredi au terme d'une séance hésitante, tiraillées entre la confiance des investisseurs...

A lire également