La Banque mondiale abaisse ses prévisions de croissance, s’inquiète d’une récession en 2023

Date:

La Banque mondiale a annoncé mardi avoir abaissé ses prévisions de croissance pour 2023, à des niveaux proches de la récession pour de nombreux pays, alors que l’impact de la remontée des taux d’intérêt par les banques centrales prend de l’ampleur, que la guerre russo-ukrainienne se poursuit et que les principaux moteurs de l’économie mondiale s’essoufflent.

L’organisation internationale table ainsi pour cette année sur une croissance mondiale de 1,7%, ce qui marquerait la progression la plus faible depuis près de 30 ans, hors récessions de 2009 et 2020.

Dans son précédent rapport datant de juin, elle prévoyait une croissance de 3,0%.

L’important ralentissement économique dans les pays avancés – la croissance devant décélérer à 0,5% aux Etats-Unis et dans la zone euro – pourrait augurer une nouvelle récession mondiale, moins de trois ans après la dernière.

« Compte tenu de la fragilité des conditions économiques, toute nouvelle évolution défavorable – comme une inflation plus élevée que prévu, des hausses brutales des taux d’intérêt pour la contenir, une résurgence de la pandémie de COVID-19 ou une escalade des tensions géopolitiques – pourrait faire basculer l’économie mondiale dans la récession », explique l’institution dans la nouvelle édition de ses Perspectives économiques mondiales.

La conjoncture économique s’annonce particulièrement difficile pour les marchés émergents et en développement, affectés par un endettement élevé, la faiblesse des monnaies locales et par le ralentissement des investissements des entreprises, dont le taux de croissance annuel est désormais estimé à 3,5% pour les deux prochaines années.

« La faiblesse de la croissance et des investissements des entreprises aggravera les revers déjà dévastateurs en matière d’éducation, de santé, de pauvreté et d’infrastructures, ainsi que les exigences croissantes du changement climatique », a déclaré le président de la Banque mondiale, David Malpass.

L’INFLATION SOUS-JACENTE POURRAIT RESTER ÉLEVÉE

La croissance de la Chine s’est effondrée à 2,7% l’année dernière, soit, après 2020, son deuxième rythme le plus lent depuis le milieu des années 1970, en raison de l’impact du COVID-19, de la crise du marché immobilier et de la faiblesse de la consommation, de la production et de l’investissement, estime la Banque mondiale dans son rapport.

Celle-ci prévoit un rebond du produit intérieur brut à 4,3% en 2023, un chiffre toutefois inférieur de 0,9 point de pourcentage à la prévision de juin étant donné la gravité des bouleversements dus à l’épidémie et l’affaiblissement de la demande extérieure.

La Banque mondiale a souligné que certaines pressions inflationnistes ont commencé à s’atténuer fin 2022, avec un recul notamment des prix de l’énergie, mais a averti que les risques de nouvelles perturbations de l’offre étaient importants et que le niveau élevé de l’inflation sous-jacente pourrait durer.

Les banques centrales pourraient donc être amenées à réagir en relevant leurs taux plus que prévu, aggravant ainsi le ralentissement mondial, a-t-elle ajouté.

La banque a appelé à un soutien accru de la communauté internationale pour aider les pays à faible revenu à affronter les chocs alimentaires et énergétiques et au risque croissant de crise de la dette.

Le rapport de la Banque mondiale est publié alors que son conseil des administrateurs doit examiner cette semaine une nouvelle « feuille de route pour l’évolution » de l’institution afin d’accroître considérablement sa capacité de prêt.

Partager l'article:

Articles Recents

S'abonner

VIDÉOS SPONSORISÉES
VIDÉOS SPONSORISÉES

00:00:32

Lancement du nouveau Huawei Nova Y61

Huawei Consumer Business Group annonce le lancement du HUAWEI nova Y61, le plus récent smartphone de la série HUAWEI nova Y.
00:01:21

Samsung innove dans le suivi santé et bien-être avec les Galaxy Watch5 et Galaxy Watch5 Pro

Les nouvelles Galaxy Watch5 Series proposent des fonctionnalités de suivi du sommeil pertinentes et un design personnalisé pour façonner les habitudes de santé et bien-être au quotidien.

CONTENUS SPONSORISÉS
CONTENUS SPONSORISÉS

Ramadan : Un Mois Propice pour rompre avec la cigarette

Le mois sacré de Ramadan offre une opportunité unique pour ceux qui désirent se libérer de l'emprise de la cigarette.

OPPO A78, le nouveau smartphone bientôt en Tunisie

OPPO, la marque leader sur le marché mondial des appareils connectés, vient d’annoncer l’arrivée sur le marché tunisien de son dernier smartphone A78, à partir du 1er septembre 2023.
00:03:27

OPPO Tunisie lance les nouveaux smartphones Reno8 T 4G, Reno8 T 5G, un design élégant et une fluidité totale

OPPO vient d’annoncer le lancement, en Tunisie, de ses derniers modèles de smartphones de la série Reno, les nouveaux Reno8 T et Reno8 T 5G, avec une offre spéciale durant tout le mois de mars 2023.

Oppo consolide sa position et met en avant la nouvelle technologie de son Reno7

OPPO, la marque internationale leader dans l’industrie des smartphones et des objets connectés, a développé ces dernières années sa position et ses activités en Tunisie, dans le cadre d’une extension sur les marchés de la région Moyen Orient et Afrique.

A lire également
A lire également

La Bourse de Tunis termine dans le vert timidement

Le marché boursier tunisien a connu une journée de cotation morose ce jeudi, clôturant sur une légère hausse de 0,14%. L'indice Tunindex a progressé de 13,51 points pour atteindre 9 352,03 points, avec un volume d'échanges modeste de 2,6 MDT.

L’économie allemande stagne en 2024 selon les chambres de commerce et d’industrie

D'après les chambres de commerce et d'industrie allemandes (DIHK), l'économie allemande n'a pas connu la reprise attendue et devrait stagner au mieux en 2024. Cette nouvelle est légèrement plus optimiste que les prévisions de début d'année, qui tablaient sur une contraction de 0,5%.

Bourse de Tunis: Performance des Sociétés Cotées au 1er Trimestre 2024

Ce nombre est ensuite passé à 71, soit 92% de la cote. Les sociétés qui n'ont pas encore publié leurs indicateurs sont : AETECH, ALKIMIA, ELECTROSTAR, GIF FILTER, MIP, et UADH.

Bayadha : L’eau potable coule enfin grâce à l’association « Un Enfant, des Sourires » et la Fondation Orange Tunisie

Un rêve devenu réalité pour les enfants de Bayadha, village situé à proximité de la frontière algérienne.

Le WWF Afrique du Nord et le Conseil Bancaire et Financier s’unissent pour la biodiversité

Le Fonds Mondial pour la Nature (WWF) Afrique du Nord et le Conseil Bancaire et Financier (CBF) ont signé une convention-cadre de partenariat stratégique ce jeudi à Tunis.

Tunisie: Excédent budgétaire de 1,3 milliard de dinars au T1 2024

D'après le ministère des finances, la balance budgétaire de la Tunisie a enregistré un excédent de 1,3 milliard de dinars à fin mars 2024.

Bourse de Tunis : Cinquième hausse consécutive pour le Tunindex

La Bourse de Tunis a poursuivi sa lancée haussière ce mercredi, enregistrant sa cinquième séance consécutive dans le vert.

Professeure Lamia Jaidane Mezigh nommée au Conseil d’Administration de la BCT

La professeure Lamia Jaidane Mezigh, spécialiste reconnue en finance et économie, a été nommée membre du Conseil d'Administration de la Banque centrale de Tunisie (BCT) pour un mandat de trois ans. Elle remplace à ce poste Mme Leila Baghdadi.